LISA Pathfinder: l'endroit le plus calme de l'Univers
Publié par Adrien le 27/02/2018 à 00:00
Source: CNRS-IN2P3
Les derniers résultats du démonstrateur LISA Pathfinder montrent non seulement que la technologie du satellite répond aux exigences de détection des ondes gravitationnelles spatiales mais que les performances de stabilité nécessaires pour la future mission LISA ont été surpassées.


Vision d'artiste de LISA Pathfinder © ESA-C.Carreau

La réduction drastique du bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.) environnant permettra à LISA d'observer à basses fréquences rendant par exemple possible la détection de signes précoces de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la fusion...) de trous noirs de plusieurs millions de masses solaires ou encore la découverte de nouveaux types de sources d'ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) gravitationnelles. Ces résultats ont été publiés le 5 février 2018 dans la revue Physical Review Letters.
Page générée en 0.120 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique