Lorsque l'impression papier pourra s'auto-effacer...
Publié par Adrien le 06/12/2006 à 00:00
Source: internetactu.net sous Licence Creative Commons by-nc
Illustration: Xerox / Greig Reekie
On le sait depuis au moins 2001, grâce au livre de Richard Harper et Abigail Sellen, le bureau sans papier est un mythe: nous consommons quelques 91 kilos de papier par personne et par an (tous usages confondus, soit environ 20 000 pages par personne).


L'impression sur le papier s'efface avec le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.)

Parce qu'elle a découvert que l'utilisation du papier dans les bureaux a changé, une anthropologue du Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) de Xerox (Xerox est une entreprise américaine, basée à Stamford (Connecticut).) à Palo Alto a poussé une équipe de chimistes canadiens à mettre au point (Graphie) un papier auto-effaçable, dont le contenu imprimé s'efface au bout d'un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...), lui permettant d'être à nouveau imprimé. Le papier n'est plus considéré comme un support de stockage de l'information: il est devenu avant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) un moyen de partage, utilisé pour échanger, éditer ou réviser de l'information. “21 % des photocopies finissent à la poubelle le jour même de leur impression”, explique Brinda Dalal au New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule...) Times. Et 44,5 % des 1 200 pages de papier qu'imprime mensuellement chaque personne travaillant dans un bureau ne servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) qu'à une utilisation ponctuelle.

Le processus d'impression mis au point par les chimistes canadiens fonctionne sans toner et fait appel à un papier jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) clair, sur lequel l'impression se fait en basse résolution au moyen d'une encre pourpre. Les informations imprimées sur ce support disparaissent d'elles-mêmes au bout de 16 heures (L'heure est une unité de mesure  :), voire moins si le papier est chauffé. Les chercheurs indiquent que le procédé fait appel à des composants qui changent de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s)...) lorsqu'ils absorbent la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm...) d'une certaine longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur...) d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière. Une onde transporte aussi de...), ce qui permet au papier de retourner graduellement à son aspect d'origine. Seule la durée de vie (La vie est le nom donné :) de la feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des...) de papier elle-même limite la réutilisation.

A ce jour, le procédé est encore à l'état de prototype et les chercheurs travaillent, avant d'envisager sa commercialisation, à le rendre beaucoup plus économique que les papiers d'impression traditionnels.

Page générée en 0.312 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique