Messier 4: un amas avec un secret
Publié par Michel le 06/09/2012 à 00:00
Source: ESO
Une nouvelle image réalisée à l'Observatoire de La Silla de l'ESO au Chili montre le spectaculaire amas d'étoiles Messier 4. Cette "boule" composée de dizaines de milliers d'étoiles âgées est l'un des amas globulaires les plus proches de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...) et parmi les plus étudiés. Une récente étude a révélé que l'une de ses étoiles a des propriétés étranges et inattendues, possédant apparemment le secret de la jeunesse éternelle.


Cette image prise avec la caméra WFI sur le télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique...) MPG/ESO de 2,2 mètres
à l'Observatoire de La Silla de l'ESO montre le spectaculaire amas globulaire Messier 4.
Cette grosse boule d'étoiles vieilles est l'un de ces systèmes stellaires les plus proches de la Terre.
Elle se trouve dans la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation...) du Scorpion à proximité de la lumineuse étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche...) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) Antarès (Antarès est une étoile double du Scorpion dont la plus brillante composante (α Scorpii) est une supergéante rouge de 300 diamètres solaires, en fin de vie.).
Crédit: ESO - Remerciements: ESO Imaging Survey
Cliquer pour agrandir

Plus de 150 amas globulaires datant du lointain passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps...) de l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) sont en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) de La Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la...), notre galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.). L'amas Messier 4 (aussi appelé NGC 6121), dans la constellation du Scorpion, est l'un des plus proches de la Terre. Cet objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise,...) lumineux peut facilement être observé avec des jumelles (On désigne par le terme jumelles un dispositif optique binoculaire grossissant destiné à l'observation d'objets à distance, constitué de deux lunettes symétriques...), à proximité de la lumineuse étoile rouge Antarès et avec un petit télescope d'amateur on peut voir quelques-unes de ses étoiles.

Cette nouvelle image de l'amas réalisée avec la caméra WFI (Wide Field Imager) sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à l'Observatoire de La Silla de l'ESO révèle bien plus d'étoiles parmi les dizaines de milliers de l'amas, présenté sur cette image avec en arrière-plan la Voie Lactée.

Les astronomes ont également étudié de nombreuses étoiles de l'amas de manière individuelle en utilisant des instruments du VLT de l'ESO. En décomposant la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet)...) des étoiles dans ses différentes couleurs, ils peuvent déduire leur composition chimique et leur âge.

Les nouveaux résultats concernant les étoiles dans Messier 4 ont été surprenants. Les étoiles des amas globulaires sont âgées et ne sont de ce fait pas supposées être riches en éléments chimiques les plus lourds (1). C'est effectivement ce qui a été trouvé, mais dans une récente campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou...) d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...), une des étoiles s'est également révélé avoir bien plus de lithium (Le lithium est un élément chimique, de symbole Li et de numéro atomique 3.), un élément léger rare, que ce que l'on attendait. L'origine de ce lithium est mystérieuse. Normalement, cet élément est progressivement détruit au cours des milliards d'années de la vie (La vie est le nom donné :) de l'étoile, mais cette étoile parmi des milliers semble avoir le secret de la vie éternelle. Elle a soit réussi à conserver son lithium original, soit trouvé un moyen de s'enrichir en lithium récemment conçu.

Cette image de la caméra WFI donne une large vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de l'amas et de son riche environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...). Une image complémentaire et plus détaillée de la seule région centrale, réalisée par le télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par rapport à son homologue terrestre de ne pas...) NASA/ESA Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour complet de la Terre toutes les 100 minutes. Il est nommé en l'honneur de...), a également été diffusée cette semaine dans le cadre de la série "l'image de la semaine d'Hubble". 

Note:

(1) La plupart des éléments chimiques plus lourds que l'hélium (L'hélium est un gaz noble ou gaz rare, pratiquement inerte. De numéro atomique 2, il ouvre la série des gaz nobles dans le tableau...) sont créés dans les étoiles puis dispersés dans le milieu interstellaire (En astronomie, le milieu interstellaire est le gaz raréfié qui, dans une galaxie, existe entre les étoiles et leur environnement proche. Ce gaz est habituellement extrêmement ténu, avec des densités typiques allant de 10 à 100...) à la fin de leur vie. Cette matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière...) enrichie forme alors les briques élémentaires des futures générations d'étoiles. Par conséquent, les très vieilles étoiles telles que celles des amas globulaires stellaires, qui se sont formées avant que l'enrichissement conséquent du milieu interstellaire ne se produise, ont une plus faible quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur...) d'éléments les plus lourds si on les compare aux étoiles telles que le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification...) qui se sont formées plus tard.
Page générée en 0.522 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique