Quantité
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de choses.

C’est habituellement représenté comme un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) (valeur numérique) d’unité ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) avec le type de ces unités (si demandé) et un référent définissant la nature de la collection. Les deux parties sont nécessaire.

Des exemples sont:

  • une pomme, deux pommes, trois pommes, où le nombre est un entier relatif aussi ne requiert pas un type
  • 1,76 litre (Le litre (du grec λίτρα lítra, ancienne mesure de capacité – une livre de douze onces – égale au seizième du...) de lait
  • 500 personnes

Un nombre par lui-même n’est pas une quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre...), ni une simple mesure. Quand la compte d’unité est un alors l’article indéfini peut être utilisé (par exemple, une voiture) et des alternatives (Alternatives (titre original : Destiny Three Times) est un roman de Fritz Leiber publié en 1945.) similaires existent pour d’autres comptes particuliers (par exemple, un couple pour deux, une douzaine d’œufs).

La quantification dans son sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution...) le plus simple peut être trouvée dans des formules comme A est plus grand que B. Dans l’exemple cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des esclaves), constituant une société...), une expression est faite que A a une plus grande quantité de quelque chose (comme un volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) ou charisme) que B; et que si A et B étaient placés dans un ensemble ordonné, alors A viendrait après B si l’ordre est arrangé dans une échelle croissante (plutôt que décroissante).

En linguistique, la quantité indique la durée relative d’un phonème. Au degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :) non-marqué [C, V], on oppose les contoïdes et vocoïdes qui subissent un allongement [C?, V?] ou un semi-allongement [C?, V?]. Il convient de ne pas confondre les consonnes longues ([C?]) avec les consonnes géminées ([CC]). En français, la quantité ne permet pas à elle seule d’oppositions phonologiques mais le finnois a deux degrés de quantité (bref et long) et l’estonien trois : bref, long et surlong (en fait une combinaison (Une combinaison peut être :) des degrés bref et long).

Page générée en 0.032 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique