Une molécule améliore l'interaction sociale dans un modèle animal d'autisme
Publié par Isabelle le 16/10/2018 à 12:00
Source: CNRS-INC

L'ocytocine améliore les symptômes liés à l'autisme, mais ce peptide ne peut traverser la barrière entre sang et cerveau. Un consortium de chercheurs, centré autour du Laboratoire d'innovation thérapeutique (LIT, CNRS/Université de Strasbourg), a découvert la première molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de...) non peptidique capable d'activer le récepteur de l'ocytocine (L'ocytocine ou oxytocine est une hormone peptidique synthétisée par les noyaux paraventriculaire et supraoptique de l'hypothalamus et sécrétée par...). Baptisée LIT-001, elle a rétabli les interactions sociales parmi des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de...) présentant toutes les caractéristiques du spectre autistique. Ces travaux, publiés dans le Journal of Medicinal Chemistry, forment un premier pas sur la longue route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le...) vers un traitement médicamenteux de l'autisme (Le terme autisme tend a désigner aujourd'hui un trouble affectant la personne dans trois domaines principaux:).

Les troubles du spectre autistique affectent environ un enfant sur 59, de manière très variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une...). L'ocytocine, une hormone (Une hormone est un messager chimique véhiculé par le système circulatoire qui agit à distance de son site de production par fixation sur des...), a un effet positif sur ces troubles, mais, comme tous les membres de la famille des peptides, elle franchit extrêmement mal la barrière entre le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le siège...) et le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est doté...) et elle est rapidement dégradée. Elle ne peut donc pas être utilisée comme médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou administrée en vue d'établir un diagnostic. Un...). Des scientifiques, principalement issus du Laboratoire d'innovation thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.) (LIT, CNRS/Université de Strasbourg), ont découvert une alternative: la toute première molécule non peptidique stimulant (Un stimulant est une substance qui augmente l'activité du système nerveux sympathique facilitant ou améliorant certaines fonctions de l'organisme. Parmi les stimulants fréquemment consommés, on trouve la caféine...) les récepteurs de l'ocytocine in vivo (In vivo (en latin : « au sein du vivant ») est une expression latine qualifiant des recherches ou des examens pratiqués sur un...).

Plusieurs molécules avaient déjà été identifiées comme agissant sur les récepteurs de l'ocytocine, mais soit elles bloquent le récepteur au lieu de l'activer, soit ce sont des peptides trop fragiles pour circuler dans le corps. Les scientifiques ont finalement identifié un premier bon candidat: LIT-001. Testé sur des souris modifiées génétiquement pour développer des traits caractéristiques du spectre du trouble autistique, LIT-001 a permis de rétablir à la normale leurs relations sociales.

Forts de ce succès, les scientifiques se lancent à présent dans l'optimisation de la molécule: trouver des analogues proches plus efficaces et compatibles avec les nombreux critères médicamenteux. À ce stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un...), l'équipe estime qu'il reste encore une bonne dizaine d'années de travaux et des centaines de millions d'euros d'investissement pour parvenir au bout du processus.

Ces travaux ont sollicité des membres du Laboratoire d'innovation thérapeutique (LIT, CNRS/Université de Strasbourg), du laboratoire Physiologie (La physiologie (du grec φύσις, phusis, la nature, et λόγος, logos, l'étude, la science) étudie le rôle, le...) de la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude...) et des comportements (PRC, CNRS/INRA/IFCE), de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de génomique (La génomique est une discipline de la biologie moderne. Elle étudie le fonctionnement d'un organisme, d'un organe, d'un cancer, etc. à l'échelle du génome, et non plus limitée à celle d'un seul gène. La...) fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en...) (IGF, CNRS/Inserm/Université de Montpellier) et de la Plateforme de chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des...) biologique intégrative de Strasbourg (PCBIS, CNRS/Université de Strasbourg).

Référence publication:
Marie-Céline Frantz, Lucie P. Pellissier, Elsa Pflimlin, Stéphanie Loison, Jorge Gandía, Claire Marsol, Thierry Durroux, Bernard Mouillac, Jérôme A.J. Becker, Julie Le Merrer, Christel Valencia, Pascal Villa, Dominique Bonnet, Marcel Hibert
LIT-001, the First Nonpeptide Oxytocin Receptor Agonist that Improves Social Interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) in a Mouse Model of Autism Journal of Medicinal Chemistry – Septembre 2018
DOI: 10.1021/acs.jmedcehem.8b00697

Contacts chercheurs:
Marcel Hibert, LIT UMR7200, Université de Strasbourg (L’université de Strasbourg (UDS) est une université française située à Strasbourg en Alsace. Son origine remonte à la création du gymnase Jean-Sturm en 1538, devenu...)
Page générée en 0.416 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique