La NASA capture un ours sur Mars - l'explication de la paréidolie

Publié par Adrien le 31/01/2023 à 08:00
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

La Nasa a publié une nouvelle image capturée par la caméra HiRISE du satellite Mars Reconnaissance Orbiter en orbite autour de Mars. La caméra haute-résolution développée par l'université d'Arizona a permis de prendre une photo à 251 km d'altitude le 12 décembre 2022, qui montre ce qui ressemble à une tête d'ours sur le sol de la planète rouge.


NASA/JPL-CALTECH/UARIZONA

Alfred McEwen, un géologue planétaire reconnu, a expliqué que la tête est formée par une colline effondrée en forme de V (nez), deux cratères (yeux) et un motif circulaire (tête). Le motif circulaire pourrait provenir du recouvrement d'un cratère par de la boue ou de la lave.

Ce n'est pas la première fois que des photographies de Mars éveillent la curiosité et l'imagination des internautes. Par le passé, la planète rouge a été associée à une possible porte extraterrestre, un homme bronzant sur un rocher ou plus anciennement une tête humaine. Ce phénomène, appelé paréidolie (voir chapitre suivant), est une tendance de notre cerveau à voir des visages ou des formes familières dans des objets inanimés.

La Nasa continue à explorer Mars pour découvrir ses secrets et sa topographie en constante évolution.

Qu'est-ce que la paréidolie ?


Photographie prise par la sonde Viking 1 en 1976 (NASA)
La paréidolie est un phénomène psychologique où notre cerveau est susceptible de voir des formes ou des images familières dans des objets ou des images qui n'ont pas réellement cette forme. Il peut s'agir de voir un visage dans les nuages, dans une surface granuleuse ou dans une photographie de la planète Mars, comme l'image venant d'être partagée par la NASA montrant ce qui ressemble à un ours.

Cette tendance à voir des formes connues est largement répandue et peut être observée dans des contextes variés, allant de la perception des formes dans les nuages à l'observation de figures dans les taches de tarte ou de marbre. La paréidolie peut également être influencée par des facteurs tels que la culture, la religion et l'expérience personnelle.

Les scientifiques pensent que la paréidolie est un mécanisme de traitement de l'information en réponse à la complexité ou à l'incertitude de l'environnement, qui aide le cerveau à identifier rapidement des formes familières dans un environnement. En d'autres termes, notre cerveau essaie de donner un sens à ce qui l'entoure en reconnaissant des formes déjà vues.

Bien que la paréidolie puisse être amusante et divertissante, elle n'a pas de conséquences significatives sur la vie quotidienne et est considérée comme un phénomène normal et inoffensif. Cependant, il est important de comprendre que ces images peuvent être trompeuses et ne doivent pas être prises au sérieux lorsqu'il s'agit de déterminer des faits scientifiques.

L'instrument HiRISE du satellite Mars Reconnaissance Orbiter

HiRISE est un instrument avancé qui équipe le satellite Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la NASA.


Vue d'artiste de la sonde MRO, scrutant la surface de Mars (NASA)

La caméra HiRISE est équipée de capteurs de haute résolution et d'un objectif ultra-puissant, ce qui lui permet de prendre des photos détaillées de la surface de la planète rouge. Les images capturées par HiRISE aident les scientifiques à mieux comprendre la geologie de Mars, y compris les caractéristiques telles que les cratères, les formations montagneuses et les canaux d'écoulement d'eau anciens.

Cet instrument a joué un rôle clé dans les nombreuses découvertes scientifiques réalisées sur Mars au cours des dernières années, en fournissant des images inédites de la planète et en aidant les scientifiques à mieux comprendre sa composition et son histoire.
Page générée en 0.762 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise