Des neurones produits à partir de la peau
Publié par Adrien le 06/04/2007 à 00:00
Source: BE Canada numéro 315 (15/03/2007) - Ambassade de France au Canada / ADIT
Illustration: Wikipédia
Une équipe du Laboratoire d'organogenèse expérimentale (LOEX) de l'Université Laval (Québec) est parvenue à produire in vitro des neurones à partir de cellules souches multipotentes provenant de la peau de sujets humains. La méthode utilisée est publiée dans un récent numéro du Journal of Cellular Physiology.


Schéma d'un neurone

Des travaux antérieurs menés en 2001 à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation...) McGill (Montréal) avaient montré que la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire, mais aussi de nombreuses...) contient des cellules multipotentes capables de se différencier, notamment en cellules nerveuses. Les tests menés au LOEX, à partir de peau humaine adulte obtenue après des interventions de chirurgie (La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et suture. Un médecin spécialisé dans cette discipline est un...) esthétique, ont démontré que les cellules souches multipotentes de la peau pouvaient se multiplier et se différencier in vitro (In vitro (en latin : « dans le verre ») signifie un test en tube, ou, plus généralement, en dehors de l'organisme vivant ou de la cellule. Un...) lorsque placées dans un milieu approprié. Extérieurement, elles prennent progressivement la forme allongée typique des neurones.

Au plan biochimique, les chercheurs ont découvert que, dans les jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) qui suivent leur mise en culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :), les cellules produisent successivement de la nestine, un marqueur présent dans les cellules précurseurs de neurones, de la ßIII-tubuline, un élément du cytosquelette des neurones, et des molécules associées aux structures intervenant dans le passage de l'influx nerveux entre les neurones. "Ceci suggère un début de formation de synapse entre les neurones", précise François Berthod, responsable de l'étude et chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont...) au LOEX.

Cette découverte pourrait avoir des retombées sur la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) en neurosciences (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et médicales qui étudient tous les aspects, tant normaux que pathologiques, des neurones et du système nerveux.) et sur le traitement des maladies neurodégénératives.

Page générée en 0.391 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique