Onde de choc cosmique: le pulsar de la nébuleuse du crabe

Publié par Adrien le 22/06/2024 à 06:00
Source: NASA
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Le James Webb Space Telescope (JWST) et l'observatoire Chandra révèlent les secrets de la Nébuleuse du Crabe, une relique spectaculaire d'une supernova historique.


La Nébuleuse du Crabe, observée par le télescope spatial James Webb et l'observatoire Chandra de rayons X. Crédit: X-ray, Chandra: NASA/CXC/SAO; Infrared, Webb: NASA/STScI;
Image Processing: NASA/CXC/SAO/J. Major

À 6 500 années-lumière dans la constellation du Taureau, la Nébuleuse du Crabe illumine le ciel nocturne depuis son explosion en supernova en 1054. Ce phénomène céleste fut observé par des astronomes du monde entier, et ses vestiges continuent de fasciner. Les nouvelles images combinant les données de JWST et de Chandra offrent une vue inédite sur cette nébuleuse complexe.

La Nébuleuse du Crabe abrite une étoile à neutrons dense, née de l'explosion cataclysmique d'une étoile massive. Ce pulsar, tournant sur lui-même à une vitesse incroyable de 30 rotations par seconde, émet un faisceau de radiation similaire à un phare. Les observations de Chandra révèlent une onde de choc provoquée par l'énergie intense émise par cette étoile.

L'onde de choc parcourt la nébuleuse, mesurant 11 années-lumière de diamètre, transportant un ensemble complexe composé de particules de matière et d'antimatière. Cette dynamique interne est visible sous forme d'un anneau brillant et de jets de particules émettant des rayons X, capturés par les instruments de Chandra.

L'exploration ne s'arrête pas là: les chercheurs prévoient de continuer à surveiller le pulsar pour découvrir d'autres secrets de cette nébuleuse emblématique.
Page générée en 0.118 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise