Orion: nouveau calendrier prévisionnel
Publié par Michel le 28/11/2007 à 00:00
Source: flashespace.com
Illustration: NASA
La NASA vient de rendre public un nouveau calendrier prévisionnel pour le programme Orion. Le premier vol habité vers la Station spatiale internationale est maintenant prévu en septembre 2013, seulement 3 ans après le retrait des navettes. Initialement, la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale responsable du...) prévoyait de lancer le premier Orion en 2014 - 2015.


Vue d'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) du véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) Orion approchant l'ISS

Ce premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique...) habité d'Orion s'inscrit dans une série de 3 vols d'essais avant la qualification de l'engin. Il surviendra après un vol automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour...) prévu en septembre 2012 et précédera le dernier vol d'essais en 2014. La phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) opérationnelle doit débuter en 2015.

Cependant, de nombreux spécialistes doutent des capacités de la NASA à tenir cette date. Au sein même de l'Agence, des voix s'élèvent pour dire que 2013 est difficilement jouable. En mai 2006, des erreurs de conception et un surpoids (Le surpoids est l'état d'une personne présentant une corpulence considérée comme légèrement plus importante que la normale ou la moyenne dans une société donnée....) de l'engin avaient contraint les ingénieurs à revoir leur copie, reportant de facto le premier vol en 2015. Or, gagner 2 ans dans le cadre d'un programme de cette envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) est très surprenant d'autant que les budgets alloués aux différentes branches de ce programme n'ont pas été augmentés de façon significative. Enfin, et cela va de soi, Ares (Ares est la nouvelle famille de lanceurs civils américains de la NASA.) 1, le lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ) d'Orion, devra être qualifié pour le vol habité en 2013, ce qui à priori devrait être le cas.

Si la conception d'Orion semble aujourd'hui figée, la NASA se bat toujours pour réduire sa masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave)....), et on peut se demander où l'Agence compte raboter encore quelques kilogrammes (Le kilogramme (symbole kg) est l’unité de masse du Système international d'unités (SI).). Depuis le début du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une...), plusieurs versions ont été successivement dévoilées. A chaque fois, si les modifications apportées sont significatives, elles visent avant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à réduire la masse de l'engin. La dernière version en date, la 606 (juillet 2007) laissera sa place à une nouvelle version dévoilée en décembre 2007.

Orion

Orion doit remplacer les navettes spatiales, qui seront remisées après l'achèvement de la construction de la Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse, occupé en permanence par un équipage international qui se consacre à la...) prévue avant 2010.

Orion est un engin spatial constitué de trois modules: un module pressurisé (le module de commande), un module de service (Le module de service, appelé aussi plate-forme ou "bus" dans le jargon spatial rassemble les servitudes d'un satellite alors que les fonctions liées à la mission sont rassemblées dans la charge utile.) et un système d'évasion d'urgence.

La NASA a prévu de s'appuyer sur un Orion de base pour développer plusieurs versions susceptibles d'être adaptées à une multitude de missions, vers la Station (relève d'équipage, transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par...) de fret (Le transport de marchandises est une activité économique réglementée, à la fois par chaque pays et au niveau international.), rehaussement d'orbite), évoluer en orbite basse (L'orbite terrestre basse (Low Earth orbit, LEO, en anglais) est un type d'orbite terrestre situé entre 350 et 1 400 kilomètres d'altitude. On considère généralement que...), comme le faisait la navette spatiale (Une navette spatiale, dans le domaine de l’astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la desserte des stations spatiales en orbite basse mais pouvant aussi...), rejoindre la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La...) et Mars. Pour cela, la NASA développera autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) de la plate-forme de l'Orion de base une famille de véhicules spatiaux. Cinq versions, quatre habitables et un vaisseau cargo, sont prévues.

Page générée en 0.483 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique