Les ours dorment-ils vraiment tout l'hiver ?

Publié par Adrien le 09/01/2022 à 09:00
Source: ASP
Chaque automne, les ours se réfugient dans leur tanière pour dormir jusqu'au printemps. Pourtant, si on s'en tient aux définitions de ce qu'est une hibernation, les ours ne seraient pas de vrais "hibernants".


Photo: mrpolyonimous / Flickr

Ce qu'est l'hibernation

Pour comprendre l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) -ou l'inactivité- des ours (Les ours (ou ursinés, du latin ŭrsus, de même sens) sont de grands mammifères...), il faut savoir ce que signifie hiberner.

L'hibernation est un état pendant lequel les animaux ralentissent leur métabolisme (Le métabolisme est l'ensemble des transformations moléculaires et énergétiques...) - parfois jusqu'à 98 %: cela se traduit par un rythme cardiaque (Le rythme cardiaque est - au sens médical du terme - le mécanisme...) plus lent, une respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet...) plus lente (La Lente est une rivière de la Toscane.), et une température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) corporelle plus basse. Cela leur permet d'économiser de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) et de survivre uniquement grâce aux réserves de graisse (La graisse est un corps gras se présentant à l'état solide à température...) qu'ils ont accumulées pendant les mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) "actifs". Et ce, jusqu'à ce que la nourriture redevienne suffisante.

Les animaux vont refroidir leur corps de 5 à 10 °C en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...). Leur température peut ainsi descendre jusqu'à 0 °C (3,5 °C chez l'écureuil terrestre (Spermophilus lateralis) et même sous le point (Graphie) de congélation (On appelle congélation toutes technique visant à faire passer un produit à...) (−2,9 °C) au niveau de l'abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.) de l'écureuil arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux...). Les rongeurs abaissent également leur flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments...) sanguin et leur rythme cardiaque, qui peut passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) de 350 battements à la minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un...) à 4 pour le tamia et de 500 à 5 pour le lérot. Leur respiration se fait rare et des périodes d'apnée (L'apnée désigne l'arrêt de la ventilation (du grec pnein, respirer, et le...) sont observées.

Ces changements pourraient être régulés par les niveaux d'adénosine (L'adénosine est un nucléoside formé lorsque l'adénine est attachée à...) dans le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite...), indique une revue de la littérature sur l'hibernation chez les mammifères, publiée en 2007.

Pendant cette période de léthargie (La léthargie est une forme de vie ralentie (hibernation, estivation) qui permet à...) avancée, seules les zones du cerveau qui commandent les actions vitales (Les Vitales sont un ordre de plantes dicotylédones. Cet ordre a été réintroduit...) de l'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un...) restent actives.

Pourtant, tous les hibernants ne "dorment" pas pendant des mois. Beaucoup se réveillent quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :) à des intervalles réguliers - 3 à 5 fois pour le hamster doré (Le Hamster doré (Mesocricetus auratus), également appelé Hamster de Syrie, est un...) et 15 fois pour l'écureuil terrestre, soit environ une fois par semaine. Ils le font pour se nourrir grâce à la nourriture amassée à l'automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et...), uriner et déféquer. Et l'exercice est exigeant : les hivernants dépensent environ 80 % de leur énergie pour se réveiller et se réchauffer par intermittence. Les marmottes peuvent le faire 12 à 20 fois pendant la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de...) d'hibernation.

On inclut néanmoins dans la liste des "vrais" hibernants les écureuils terrestres et les marmottes, de même que les mouffettes, les hérissons, les chauves-souris et certains hamsters.

Et les ours ?

Pourquoi les ours n'y figurent-ils pas ? En partie parce que leurs comportements ne correspondent pas entièrement à celui des hibernants, du moins selon les critères des biologistes.

D'abord, les ours ne réduisent pas suffisamment leurs processus biologiques. Pendant leur sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la...) hivernal, ils conservent une température corporelle relativement élevée, ne l'abaissant que d'environ 5 degrés. Cela leur permet de se réveiller plus rapidement en cas de danger que les hibernants typiques. Ces derniers peuvent en effet prendre plusieurs heures, voire une journée à se réveiller.

Ensuite, les ours peuvent se déplacer pour se nourrir ou s'ils sont menacés. Et les mères sont capables d'allaiter leurs petits. Elles se réveillent même pour mettre bas... avant de se rendormir !

La liste révèle aussi que ce sont surtout les petits animaux, comme les hérissons, les chauves-souris, les hamsters et les écureuils, qui hibernent. La raison est que le corps d'un ours est trop gros pour se débarrasser entièrement de la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent :...) corporelle nécessaire à l'hibernation.

Par contre, les réactions métaboliques autres que la température sont, chez les ours, comparables à celles des autres hibernants: leur rythme cardiaque ralentit à environ 4 battements par minute et la consommation d'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de...) chute d'environ 75 %: les ours ne prennent qu'une ou deux respirations par minute. Cela suggère que les mêmes processus physiologiques sont en jeu chez les ours que chez les autres.

Torpeur ou hivernation

Pour ces raisons, plusieurs chercheurs préfèrent parler d'un "sommeil d'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.)" ou d'un état de sommeil léger appelé torpeur. Les auteurs d'un article publié en 2015 dans la revue Physiology parlent d'un état de torpeur continue, pendant plusieurs mois. D'autres chercheurs parlent de sommeil hivernal ou d'hivernation.

Quand il est dans cet état, l'ours maintient une température corporelle, une respiration et un rythme cardiaque normaux lors de ses périodes actives, mais lorsqu'il est inactif, il entre dans un sommeil plus profond qui lui permet d'économiser de l'énergie.

Verdict

Les ours n'hibernent pas complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) pendant l'hiver: ils ralentissent leur métabolisme, mais pas autant qu'un "vrai" hibernant, et ils restent suffisamment alertes pour se "réveiller" rapidement en cas de danger.

L'hibernation est généralement associée aux températures froides, mais certaines espèces hibernent pour combattre la chaleur ou pour survivre à des pénuries alimentaires. Par exemple, en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de...), les échidnés -quatre espèces de mammifères qui pondent des oeufs- hibernent après les incendies, le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) que les ressources alimentaires se rétablissent.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.044 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique