Les plus anciens objets fabriqués en os de baleine identifiés... dans les Pyrénées

Publié par Adrien le 07/01/2021 à 09:00
Source: CNRS INEE
Une étude impliquant des chercheurs français et espagnols, dont le laboratoire Travaux de Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES - CNRS / Université Toulouse Jean Jaurès / Ministère de la Culture) signale la découverte de plus d'une cinquantaine d'artefacts fabriqués en os de baleine (La baleine est un mammifère marin de grande taille classé dans l'ordre des...) - pour les plus anciens vieux de ca. 18.000 ans - dans les collections archéologiques de la côte nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) atlantique de la Péninsule Ibérique.

Cette étude révèle l'existence d'adaptations littorales précoces partagées, selon des réseaux de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) réguliers et structurés à longues distances, par les communautés de chasseurs-collecteurs préhistoriques qui vivaient au bord du Golfe (Un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer avancée dans les terres, en...) de Gascogne à la fin de la dernière glaciation (Une glaciation ou période glaciaire est à la fois une phase paléoclimatique froide...). Elle est publiée dans la revue Quaternary Science Reviews.


Figure 1. Exemples d'artefacts fabriqués en os de baleine retrouvés dans les collections magdaléniennes cantabriques.
1: fragment de préhampe décorée (El Pendo),
2: objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...) sur baguette indéterminé (Tito Bustillo),
3: fragment distal de pointe de projectile (Ermittia),
a et b: zooms sur la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...).
© Alexandre Lefebvre

Autour du Golfe de Gascogne, les interactions entre les humains et les baleines font partie d'une (pré)histoire multimillénaire. Bien avant que la chasse industrielle ne décime la plupart des populations de baleines, les grands cétacés ont constitué une ressource non négligeable pour la subsistance des groupes humains passés. Parmi les premiers indices témoignant de l'exploitation des baleines, plus d'une centaine d'armes et outils fabriqués en os de grands cétacés ont été reconnus dans des sites archéologiques nord pyrénéens datés du Magdalénien (entre 17.500 et 15.000 années avant le présent).

En l'absence de recherches systématiques en dehors de ce secteur, se posait la question d'une éventuelle adaptation locale des chasseurs-collecteurs pyrénéens vis-à-vis de cette ressource marine singulière. La quasi absence de ce type d'objets dans la région cantabrique voisine apparaissait particulièrement surprenante (seulement deux exemplaires suspectés jusque-là). En effet, non seulement les sites cantabriques sont plus proches du littoral atlantique que leurs homologues pyrénéens, mais en outre, ils ont livré, plus que tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) autre territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en...) en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...), des restes d'origine marine.

Afin de vérifier si l'exploitation technique des ossements de baleine était un phénomène local ou s'il fut plus amplement partagé par l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) des communautés atlantiques, une équipe scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) impliquant notamment le laboratoire Travaux de Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES - CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...) / Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) Toulouse Jean Jaurès / Ministère de la Culture) a pisté la présence d'objets fabriqués en os de grands cétacés en dehors des Pyrénées.


Figure 2. Distribution des objets fabriqués en os de baleine retrouvés dans les sites magdaléniens pyrénéo-cantabriques. La taille des cercles blancs est proportionnelle au nombre d'objets retrouvé par site. Les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) cartographiques sont tirées de Reuter et al., 2007 ; Jarvis et al., 2008 ; Sitzia, 2014 ; les données bathymétriques proviennent de Natural (Natural est un langage de programmation semi-compilé, édité par la société...) Earth (www.naturalearthdata.com), et les données relatives aux objets fabriqués en os de baleine dans les Pyrénées sont tirés de Pétillon, 2013. La pièce figurée ici est une possible préhampe issue du site de las Caldas (Asturies).
© Alexandre Lefebvre

Le matériel issu de 64 sites cantabriques a été examiné incluant des collections anciennes et récentes. 54 artefacts fabriqués en os de baleine, provenant de 12 sites, ont été reconnus, en raison des caractéristiques singulières de ce matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne...) (Fig. 1). Il s'agit essentiellement d'objets de grandes dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce...) liés à l'armement (i.e., des pointes de projectile et des éléments intermédiaires d'emmanchement). La mesure de leur âge - estimé entre 17.800 et 15.500 années avant le présent - a été obtenue principalement par la datation indirecte de restes retrouvés proches en stratigraphie. Ils constituent les plus vieux artefacts fabriqués en os de baleine à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) connus dans la Péninsule ibérique.

En l'absence de déchet (Un déchet (détritus, résidu..) est un objet en fin de vie ou une substance issue d'un processus,...) de fabrication associé aux objets, et parce que ces artefacts sont entièrement finis, il est impossible de retracer ni comment la matière première a été transformée par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...), ni comment elle fut acquise. L'hypothèse pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas...) retenue suggère le charronnage de carcasses de grands cétacés échoués sur les plages atlantiques.

La distribution de ces objets dans un nombre limité de sites étendus sur l'ensemble de la corniche (Une corniche est un couronnement continu en saillie d'un élément, d'un meuble (armoire...) cantabrique suggère l'existence de "sites récepteurs" dans lesquels ces objets finis ont été importés. Ces sites s'intègrent dans un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...), reliant de multiples vallées, étendu vers les Pyrénées. À plus grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un...), la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) de ces objets dessine des réseaux de communication réguliers et structurés de part et d'autre de l'actuel Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) Basque franco-espagnol (Fig. 2). La structuration de ces réseaux et leur apparente synchronie posent d'intéressantes questions sur la nature des relations socio-économiques partagées par les chasseurs-collecteurs qui peuplaient l'espace pyrénéo-cantabrique à cette période ancienne.

L'accumulation croissante de restes d'origine marine découverts ces dix dernières années dans les sites magdaléniens atlantiques, à laquelle s'ajoutent les résultats de cette étude, publiés dans la revue Quaternary Science Reviews, renforce l'hypothèse selon laquelle le Golfe de Gascogne aurait connu, dès la fin du Paléolithique récent, l'émergence des premières économies littorales organisées, régulières et diversifiées.

Cette recherche est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine....) d'une collaboration entre les laboratoires Traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de...) (UMR 5608, Toulouse) et EvoAdapta (UC, Santander) ; elle a été financée essentiellement par une bourse de la fondation Fyssen (projet CetOs - UC, IIIPC) et par le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) ANR PaleoCet (ANR-18-CE27-0018).

Références:
Interconnected Magdalenian societies as revealed by the circulation of whale bone artefacts in the Pyreneo-Cantabrian region.
A.Lefebvre, A.B.Marín-Arroyo, E.Álvarez-Fernández, M.De la Rasilla Vives, E. DuarteMatías, M.CuetoeJ.Tapia, E.Berganza, J.-M.Pétillon.
Quaternary Science Reviews
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.098 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique