Une protéine "anti-Tau" pourrait protéger contre la maladie d'Alzheimer

Publié par Isabelle le 07/02/2010 à 00:00
Tau est une protéine associée aux microtubules (fibres impliqués dans le transport de molécules à l'intérieur de la cellule) qui est exprimée naturellement dans le cerveau mais qui, sous sa forme anormale hyperphosphorylée, perturbe le fonctionnement des neurones. Dans ce cas précis, Tau est retrouvée sous forme d'amas favorisant le développement de maladies neurodégénératives globalement appelées tauopathies, incluant la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...) d'Alzheimer. Cette pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la...) fait partie des priorités de la politique de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) des gouvernements actuels des pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) industrialisés du fait qu'elle est très invalidante, touche un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de personnes (environ 26 millions dans le monde) et coûte chèr à la société. D'ailleurs selon l'INSEE, 1 personne âgée de 65 ans ou plus sur 4 sera victime de cette maladie en 2020. La maladie d'Alzheimer est la principale cause de démence (La démence (du latin demens) est une réduction acquise des capacités cognitives...) chez les personnes âgées et elle se caractérise par la déficience de leurs fonctions mentales et principalement par une perte de la mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...).


Comparaison des Images d'IRM cérébrale d'un sujet sain et d'un malade atteint d'Alzheimer
Illustration: NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...)

L'équipe du Professeur Etienne-Emile Beaulieu, en collaboration avec Michel Goedert à l'origine de la découverte de Tau en 1988, a montré qu'il existait une interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein...) fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions....) entre la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs...) Tau anormale et une autre protéine, FKBP52. Ils ont démontré que FKBP52, en se liant (Un liant est un produit liquide qui agglomère des particules solides sous forme de poudre....) à Tau, supprimait son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) et que sa surexpression empêchait l'accumulation de Tau dans les cellules nerveuses, et donc la perturbation des neurones. Les auteurs de l'étude espèrent donc qu'en augmentant la production de FKBP52, ils pourront empêcher les effets de la protéine Tau anormale et donc limiter la progression vers la maladie d'Alzheimer.

Ces résultats, publiés dans la revue PNAS du 25 janvier 2010, doivent être confirmés chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...) car actuellement, malgré cette importante avancée scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...), les chercheurs ne savent pas comment induire une augmentation significative de la production de FKBP52. Aussi, puisque la maladie peut rester silencieuse pendant 5 à 15 ans avant l'apparition des premiers symptômes, il existe un espoir de pouvoir la diagnostiquer plus précocement et d'améliorer la prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) et l'évolution des patients. En effet, il semble probable qu'un faible taux de FKBP52 dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le...) soit synonyme d'un plus grand risque de développer la maladie d'Alzheimer.

Auteur de l'article: Pierre-Alain Rubbo
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 1.007 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique