Quantification de la baisse de l'enneigement dans les Alpes européennes depuis 1971

Publié par Isabelle le 26/03/2021 à 13:00
Source: CNRS INSU
Jusqu'à présent, les études menées au sujet de l'évolution de l'enneigement se limitaient à des zones assez restreintes de la région alpine et se basaient sur les données de quelques centaines de stations de mesure au maximum.

Aujourd'hui, pour la première fois, une étude coordonnée par Eurac Research et associant des chercheurs du CNRM et de la Direction de la Climatologie et des Services Climatiques de Météo-France (Météo-France est l'organisme français de météorologie, un...) a permis de recueillir et d'analyser systématiquement des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) d'enneigement provenant de plus de 2000 stations de mesure en Italie, en Autriche, en Slovénie, en Allemagne, en Suisse et en France.

Les résultats ont permis de décrire de manière fiable les tendances de l'enneigement jusqu'à 2000 mètres d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...). Au-delà, il n'y a pas assez de stations de mesure pour pouvoir extraire des informations fiables pour l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) de l'espace alpin. Cet ensemble de données cohérent s'étend sur cinq décennies et a été créé grâce à la collaboration de plus de 30 scientifiques de chacun des États alpins.


Classification des stations de mesure de hauteur de neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et...) utilisées pour cette étude, rassemblées en fonction de leurs points commun en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) de caractéristiques d'enneigement. Les plages de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) correspondent au régions climatologiques identifiées dans une étude précédente (HISTALP, Auer et al., 2007) sur la base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou...) de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...), précipitation (En météorologie, le terme précipitation désigne des cristaux de glace ou des...), pression atmosphérique (La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.), ensoleillement et couverture nuageuse.

Les données, qui couvrent la période 1971-2019, montrent que la neige est inégalement répartie et ne diminue pas partout dans la même mesure mais la variabilité décennale est similaire dans toute la région alpine. Les années 1970 et 1980 ont été généralement enneigées, suivies d'une période de rareté de la neige en hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Depuis lors, bien que l'épaisseur de la neige ait à nouveau augmenté dans une certaine mesure à haute altitude, elle n'a pas atteint le niveau des années 1970. La durée d'enneigement a diminué de 22 à 34 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) au cours des 50 dernières années, en particulier à basse et moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) altitude. Le manteau neigeux y a tendance à se constituer plus tard en hiver et, à toutes altitudes, à disparaître plus tôt au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le...), une conséquence directe du changement climatique.

Au-delà des résultats intrinsèques de cette étude, cette collecte de données complète et unifiée est un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son...) particulièrement précieux. Les auteurs le mettent à la disposition de l'ensemble de la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) et espèrent qu'il pourra être enrichi par de futures études.

En savoir plus:
Observed snow depth trends in the European Alps: 1971 to 2019 - The Cryosphere 15, 1343-1382.
Michael Matiu, Alice Crespi, Giacomo Bertoldi, Carlo Maria Carmagnola, Christoph Marty, Samuel Morin et al.
https://doi.org/10.5194/tc-15-1343-2021

Contact:
- Samuel Morin - Chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) en physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) de la neige au Centre National de Recherches Météorologiques (CNRM) - Samuel.morin at meteo.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 15.297 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique