Les répercussions écologiques potentielles des feux de forêt en Sibérie

Publié par Adrien le 20/09/2022 à 13:00
Source: CNRS INSU
Les aérosols des feux de forêt en Sibérie pourraient avoir transportés suffisamment d'azote dans certaines parties de l'océan Arctique pour amplifier une efflorescence phytoplanctonique. Ces travaux mettent en évidence des répercussions écologiques potentielles des feux de forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense,...) de l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.).


Image satellite du panache des feux de forêt dans l'est de l'océan Arctique (L'océan Arctique, ou océan glacial Arctique, s'étend sur une surface de...).
© MODIS-AQUA / 12 août 2014

Au cours de l'été 2014, des images satellites ont détecté une efflorescence phytoplanctonique plus importante que la normale dans la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) de Laptev (Océan Arctique). Un groupe de chercheurs aux expertises complémentaires s'est d'abord penché sur la quantification des "processus habituels" d'apport d'azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de...), tels que la fonte de la glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) de mer, le débit (Un débit permet de mesurer le flux d'une quantité relative à une unité de temps au travers...) des rivières et les remontées des eaux profondes, mais aucun n'a pu expliquer la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) d'azote nécessaire pour expliquer la présence de l'efflorescence.

A la même période, des incendies de forêt en Sibérie (Russie) ont brûlé environ 1,5 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf...) d'hectares de terres ; et la fumée (La fumée, parfois appelée boucane en Amérique du Nord, est un nuage de particules...) de ces feux a été dirigée dans l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau...) Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux...) au niveau de l'efflorescence. Les chercheurs se sont intéressés aux aérosols de ces feux de forêt et à la composition de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :). Ils ont utilisé le Community Earth System Model (CESM): un modèle numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information...) capable de simuler les émissions de sources naturelles et humaines lorsqu'elles entrent et sortent de l'atmosphère. Le modèle a été alimenté par des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) de vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface...), de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) et de la composition de l'atmosphère (y compris la composition de la fumée des feux de forêt pour la période en question). Les simulations du modèle ont montré qu'au moment de l'efflorescence et des feux de forêt (été 2014), le dépôt d'azote de l'atmosphère était presque deux fois plus important que les années précédentes et suivantes.

Les données satellitaires historiques et la composition chimique des aérosols ont été étudiées afin d'avoir une meilleure idée de l'impact de ces feux sur les cycles biogéochimiques et les écosystèmes de l'Arctique. Bien qu'une efflorescence ponctuelle comme celle-ci ne changera pas complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) la productivité et la structure de l'écosystème arctique, la Sibérie et l'Arctique canadien seront touchés par un plus grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de feux de forêt. Il pourrait donc être intéressant d'explorer les effets potentiels en aval, si l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) des feux et l'apport de nutriments restent élevés.

Laboratoires impliqués:
Laboratoire international de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) Takuvik au Canada.
Tutelles: CNRS/Université Laval.
L'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Caroline du Nord aux Etats-Unis.

Pour en savoir plus:
Ardyna, M., Hamilton, D.S., Harmel, T. et al. Wildfire aerosol deposition likely amplified a summertime Arctic phytoplankton bloom. Commun Earth Environ 3, 201 (2022).

Le travail a été soutenu par le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) de recherche Alg-O-Nord du CNES (Centre national d'études spatiales), le programme High Impact Publications d'ArcticNet et une subvention (Une subvention est une aide financière, c’est-à-dire une somme d’argent, qui est...) Marie Sklodowska-Curie Horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre...) 2020 de l'Union européenne (n° 746748) et le US Department of Energy sous le numéro de subvention: DE-SC0021302.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.067 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique