Retour de l'expédition Tara Pacific: des constats inattendus sur un patchwork corallien
Publié par Adrien le 28/10/2018 à 08:00
Source: CNRS
Après deux ans et demi de navigation dans l'océan Pacifique, où se concentrent plus de 40 % des récifs coralliens de la planète, la goélette Tara retrouve Lorient, son port d'attache breton, le 27 octobre. Clap de fin pour l'expédition Tara Pacific, initiée par la Fondation Tara Expéditions, qui a permis d'explorer, avec une approche nouvelle et sur une échelle géographique sans précédent, l'impact des pressions anthropiques sur les récifs coralliens du Pacifique.


© Francis Latreille - Tara Expeditions Foundation

Les premières observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) révèlent des situations très contrastées dues à des facteurs de stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales....) globaux et locaux: si certains sites se sont révélés indemnes comme les îles Chesterfield, le réchauffement a impacté de nombreux récifs telles les îles Samoa (Les Samoa constituent un État indépendant de Polynésie, comprenant quatre îles habitées (Upolu, Savai'i, Manono et Apolima) et six îlots inhabités, dans le sud de l'océan Pacifique....) ou certaines îles des Tuamotu, en Polynésie Française (La Polynésie française est un ensemble de 5 archipels français, composés de 118 îles dont 67 habitées, situé dans le sud de l'Océan Pacifique, à environ...).

De retour avec plus de 36 000 échantillons, les scientifiques poursuivent désormais leurs analyses afin de mieux comprendre le corail (Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies d'individus (les polypes), construisant tout au long de leur vie un squelette extérieur à partir de minéraux présents dans...) dans son intimité et de déterminer ses capacités d'adaptation aux changements climatiques et environnementaux. Tara Pacific est soutenue par le CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du...) Sciences et Lettres, le CEA, le Centre Scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et...) de Monaco et de nombreux autres partenaires publics et privés comme agnès b., la Fondation Veolia ou la Fondation Albert II de Monaco pour ne citer qu'eux.


© Pete West - BioQuest Studios / Tara Expeditions Foundation

Du canal de Panama au Japon (2016-2017), puis de la Nouvelle-Zélande (La Nouvelle-Zélande est un pays de l'Océanie, au Sud-Ouest de l'océan Pacifique, constitué de deux îles principales (l'île du Nord et...) à la Chine (2017-2018), Tara aura effectué plus de 36 000 prélèvements dans pas moins de 32 sites coralliens: c'est la plus vaste campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est caractérisée par une faible...) scientifique consacrée à cet écosystème. Depuis son départ de Lorient en mai 2016, la goélette (Une goélette (ou anciennement goëlette) est un voilier dont le mât de misaine, placé à l'avant du grand mât, est plus court que ce dernier ou de taille égale et porte des voiles auriques (placées dans l'axe du navire) ou bermudiennes....) aura parcouru 100 000 km et fait escale (Une escale est un arrêt marqué par un véhicule de transport durant un trajet au long cours. Dans sa dimension technique, elle a généralement un...) dans une trentaine de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine....).

Certains récifs très impactés par le réchauffement

Dès novembre 2016, à Ducie Island, à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) de l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné...) de Pâques, les scientifiques ont observé les premiers récifs impactés par le réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la...). Un blanchissement qui a atteint 30 à 50 % dans certaines îles des Tuamotu en Polynésie (La Polynésie (du grec, « îles nombreuses »), une des trois régions traditionnelles de l'Océanie, est un large groupement d'îles...), voire 90 % aux îles Samoa dans le Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) Pacifique en novembre 2016. En Micronésie, aux îles Tuvalu (Les Tuvalu sont un État et un archipel polynésien, au centre de l'océan Pacifique, au sud de l'équateur et proche des Kiribati, indépendantes depuis 1978.) et Kiribati (Les Kiribati (se prononce [ˈkiribæs], c'est-à-dire proche de kiribasse), en forme longue République des Kiribati, anciennement connues sous le nom d'îles Gilbert, sont un État insulaire d'Océanie composé...), une partie des récifs étaient déjà morts avant l'arrivée de la goélette, tandis que les récifs de Wallis et Futuna (Futuna est une île française de la Polynésie, située en Océanie polynésienne (océan Pacifique occidental), entre la Nouvelle-Calédonie et Tahiti.) ou des Îles Chesterfield restaient relativement préservés.

Climat global et pollutions locales: un cocktail délétère

C'est un véritable patchwork corallien résultant de perturbations diverses que les chercheurs ont sillonné. La santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) des récifs coralliens observés s'avère très contrastée, ils répondent différemment aux stress globaux et locaux. Tara Pacific offre ainsi l'opportunité unique de dissocier les effets des perturbations locales (pollutions, urbanisation, sédimentation due à l'érosion des sols, techniques de pêche invasives) de l'incidence des changements globaux (réchauffement climatique global, acidification de l'océan) et de mesurer l'état de santé de populations coralliennes soumises à ces deux types de perturbations. Un premier constat qui renforce l'importance du développement local durable pour la santé de ces écosystèmes, rappelant ainsi que le changement climatique global ne doit pas empêcher la mise en place de pratiques et politiques publiques durables ambitieuses.


© Lauric Thiault

Des données inédites

Grâce à cette expédition, les scientifiques ont récolté des données précieuses qui, après analyses, permettront de comprendre le fonctionnement des coraux et des micro-organismes qui le constituent. L'étude de leur génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une espèce codé dans son ADN (à l'exception de certains virus dont le...) devrait notamment livrer des informations sur les mécanismes régissant les capacités d'acclimatation (L'acclimatation est le fait, pour un organisme vivant, de s'adapter à un changement durable de son environnement, en particulier climatique (température,...) du corail aux variations de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le...). Il serait ainsi possible d'identifier les conditions optimales permettant d'assurer la survie des coraux en fonction des paramètres environnementaux et biologiques des récifs coralliens mais aussi de leur microbiote (Le microbiote est une nouvelle dénomination de la microflore.) (virus, bactéries).

Dans le sillage de l'expédition Tara Oceans (2009-2013), Tara Pacific offrira, grâce aux mêmes méthodes de séquençage (En biochimie, le séquençage consiste à déterminer l'ordre linéaire des composants d'une macromolécule (les acides aminés d'une protéine, les nucléotides d'un...), de stockage de données et d'analyses bioinformatiques, la possibilité de décrire les microorganismes des récifs coralliens et leurs interactions encore inconnues. Elle mettra à disposition de la communauté scientifique internationale une base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans un dispositif informatique. Les technologies existantes permettent d'organiser et de...) inédite sur les récifs coralliens, permettant de dévoiler la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle...) d'un récif (Le récif, de l'arabe rasîf (« chaussée, digue ») par le portugais recife (« récif »), est le nom donné soit à une chaine de rochers à fleur d'eau ou...), à la fois génomique (La génomique est une discipline de la biologie moderne. Elle étudie le fonctionnement d'un organisme, d'un organe, d'un cancer, etc. à l'échelle du génome, et non plus limitée...), génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.), virale et bactérienne. Autre caractère spécifique de cette expédition: son approche multidisciplinaire, associant biologistes coralliens, généticiens, océanographes, spécialistes du plancton (Homère désignait les animaux errant à la surface des flots par plankton, du grec ancien πλαγκτός /...) et des poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau...) de récifs, bio-informaticiens et même médecins !

Donner le temps aux récifs de se reconstruire pour affronter les stress successifs

La Fondation Tara appelle à la mise en oeuvre urgente d'actions locales pour atténuer les stress directs subis par les récifs, sans oublier l'urgence de réduire les émissions de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à occuper tout...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres étoiles (dans le cas...). Prolifération des déchets plastiques, tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique la consommation d'une nuitée auprès d'un...) non durable dans les lagons, effluents de l'agriculture et de l'élevage ou encore grandes infrastructures côtières, tous ces facteurs aggravent la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu...). Il apparaît qu'une prise en compte renforcée des impacts environnementaux fournira des résultats à court terme.


© David Hannan - Ocean Ark Alliance - Tara Expeditions Foundation

Six actions locales, immédiates

- Améliorer la gestion des déchets, notamment plastiques,
- Limiter l'impact de l'agriculture, de l'élevage et de leurs effluents
- Limiter la déforestation pour stabiliser les sols et éviter ainsi le recouvrement (Un recouvrement d'un ensemble X est un ensemble P de sous-ensembles non vides de X tel que l'union de ces sous-ensembles soit égal à X. Autrement dit P est un recouvrement de X si et seulement si tout élément x de X se trouve dans au...) des récifs par les sédiments
- Interdire ou limiter les méthodes de pêche les plus destructrices
- Prendre en compte en tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) premier lieu le critère environnemental dans le développement de grandes infrastructures côtières, telles que digues, ports industriels, etc.
- Impliquer et sensibiliser les populations locales pour qu'elles préservent leur propre environnement.
Page générée en 1.035 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique