Un robot chauve-souris relance la recherche sur les sonars
Publié par Michel le 23/08/2005 à 00:00
Source: IST Results
Une tête robotisée de chauve-souris capable d'émettre et de détecter des ultrasons dans la bande des fréquences employées par les chauves-souris du monde réel va donner une importante impulsion à la recherche dans le domaine de l'écholocation. Le "Bat-Bot", développé dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) CIRCE de l'IST (Information Society Technologies) peut également remuer les oreilles, technique souvent employée par ces animaux pour moduler les caractéristiques de l'écho.

CIRCE a développé le Bat-Bot pour imiter d'au plus près les qualités étonnantes en écholocation des chauve-souris. "Le sonar dans l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) est un domaine maîtrisé, mais les études sur un sonar aérien sont beaucoup moins avancée", indique le dr. Herbert Peremans, qui dirige le laboratoire de perception active de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) d'Anvers et coordonne le projet CIRCE. "Chaque fois que des roboticiens veulent construire un robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont...) autonome, ils s'occupent en premier lieu du sonar, mais ils rencontrent rapidement des problèmes dus à la nature trop simpliste des dispositifs du commerce, et passent alors aux systèmes visuels ou laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser...). Nous espérons que nos recherches sur la chauve-souris robotisée mènera à des systèmes plus sophistiqués de sonar utiles à la navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) des robot et d'autres applications", précise-t-il.

Une de ces applications potentielles pourrait être l'identification des plantes par écholocation. Pendant le développement du Bat-Bot, les chercheurs ont validé que différentes plantes fournissaient des signatures uniques d'écho. "Nous avons examiné plusieurs espèces végétales et elles pourraient toutes être identifiées par écholocation de manière fiable. Cependant la technique demande encore à être approfondie", explique Peremans.

La fabrication de la tête robotique était le but premier du CIRCE, mais le groupe a produit de nombreux résultats utiles tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de l'étude. Un associé du projet a développé un capteur (Un capteur est un dispositif transformant l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable exemple : une tension électrique, une hauteur de...) à large bande capable de convertir l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes ondulatoires et à la mécanique vibratoire.) en énergie électrique (Un apport d'énergie électrique à un système électrotechnique est nécessaire pour qu'il effectue un travail : déplacer une charge, fournir de la lumière, calculer. Ce travail est proportionnel à la quantité d'électricité.) et vice versa sur un spectre de 20 à 200 kHertz. "Il existe environ 700 espèces de chauves-souris utilisant l'écholocation, et elles utilisent une grande diversité de fréquences. Nous avions besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois...) d'un dispositif simple qui pouvait opérer sur toute cette gamme", dit Peremans.

Le projet a également permis d'étudier de près une vingtaine d'espèces de chauve-souris et de démonter que la forme de leurs oreilles varie énormément et influence fortement sur leur performance. Cette étude a pu être exploitée pour améliorer les performances des systèmes existants de sonars. "Nous avons été les premiers à établir un modèle informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le...) à haute résolution des oreilles des chauves-souris, qui agissent en tant qu'antennes. C'est un résultat dont nous sommes très fiers de et nous avons ainsi pu fabriquer une série d'oreilles simplifiées en nylon dont nous commençons désormais à nous servir pour caractériser en quoi leur forme influence la qualité de réception", ajoute Peremans.

Du Bat-Bot va désormais dériver un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de nouveaux projets de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...), tel que le projet européen CILIA, qui débutera en septembre et qui étudiera comment les minuscules poils sur des insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office...), des poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le Bélier à l'est. Bien...) et dans la cochlée des mammifères comme les chauves-souris ou les humains peuvent être employés pour extraire des informations sur l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme...) de l'organisme. Il est impossible de deviner exactement les résultats futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) de ces recherches, mais le travail du CIRCE sur les plantes et les oreilles des chauves-souris démontrent que le sonar aérien possède un grand potentiel.

Page générée en 0.257 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique