R-spondin2, un facteur essentiel au fonctionnement de l'ovaire et à la fertilité

Publié par Isabelle le 06/05/2020 à 13:00
Source: CNRS INSB
Les protéines R-spondins (RSPO) sont des activateurs de la voie de signalisation WNT/β-catenin, voie centrale dans le développement ovarien. Cette étude montre maintenant qu'après la formation de l'ovaire, RSPO2 devient essentiel au fonctionnement de l'ovaire en assurant la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) entre l'ovocyte (L'ovocyte est la cellule sexuelle femelle des métazoaires. Seuls quelques-uns évolueront en ovules après maturation.) et les cellules voisines de la granulosa pour permettre la croissance des follicules ovariens et, par voie de conséquence, la fertilité (Pour le sens commun, la fertilité désigne à la fin du XXe siècle la capacité des personnes, des animaux ou des plantes à produire une descendance viable et...) féminine. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell Death and Differentiation.


Modèle de signalisation de RSPO2 dans l'ovaire de souris. RSPO2 favorise la stabilisation de CTNNB1 dans les cellules de la granulosa, essentielle à leur prolifération et à leur adhésion (En physique, l'adhésion est l'ensemble des phénomènes physico-chimiques qui se produisent lorsque l’on met en contact intime deux matériaux, dans le but de créer une...), et donc à la croissance folliculaire. En l'absence de RSPO2, CTNNB1 diminue dans les cellules de la granulosa, leur prolifération est altérée et les follicules restent bloqués au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et...) de follicules primaires.
© Morgane Le Rolle & Marie-Cécile De Clan

Dans l'ovaire, la communication cellulaire entre l'ovocyte et les cellules somatiques voisines, ou cellules de la granulosa, est essentielle à la croissance folliculaire qui conduira à la libération de l'ovocyte lors de l'ovulation. Chez la souris, l'initiation de la croissance folliculaire se traduit, au moment de la naissance, par la rupture d'une structure histologique, les cordons ovigères et l'individualisation des cellules germinales qui s'entourent d'une couche de cellules de la granulosa allongées, pour former un follicule primordial. Une fois formés, la plupart des follicules primordiaux entrent dans une phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de repos jusqu'à leur activation (Activation peut faire référence à :) pendant le processus cyclique de l'ovulation.

Les follicules primordiaux activés subissent ensuite une croissance rapide avec une augmentation du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) ovocytaire et la prolifération des cellules de la granulosa qui changent de forme pour favoriser les contacts intercellulaires entre cellules de la granulosa adjacentes et leur adhésion à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) des ovocytes. La croissance folliculaire se poursuit avec la formation d'une deuxième couche interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le...) de cellules de la granulosa conduisant à la formation de follicules secondaires. D'autres divisions des cellules de la granulosa donnent ensuite naissance à des follicules tertiaires, antraux et pré-ovulatoires avec une granulosa composée de plus de 50 000 cellules.

L'expression du gène (Un gène est une séquence d'acide désoxyribonucléique (ADN) qui spécifie la synthèse d'une chaîne de polypeptide ou d'un...) Rspo2, décrite dans l'ovocyte vers la naissance, suggérait un rôle important dans la croissance folliculaire et a attiré l'attention de nombreuses équipes travaillant sur les problèmes d'insuffisance ovarienne. Cependant les études menées in vitro, ont donné des résultats contradictoires et la fonction ovarienne in vivo du gène Rspo2 restait incertaine. Dans la présente étude, les chercheurs ont montré qu'in vivo l'expression de RSPO2/Rspo2 (gène humain/murin) est restreinte à l'ovocyte des follicules en croissance chez l'humain comme chez la souris. Ils montrent que chez cette dernière, l'inactivation du gène codant pour la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En général, on parle de...) RSPO2 n'altère pas la croissance des ovocytes, mais empêche la prolifération des cellules de la granulosa voisines, entraînant ainsi un arrêt de la croissance folliculaire.

Les scientifiques ont également montré que cet arrêt du cycle cellulaire est indépendant de la voie de signalisation de GDF9, un facteur reconnu pour favoriser cette croissance, mais est plutôt associé à une régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) négative de la voie de signalisation WNT/ β-catenin dans les cellules de la granulosa. Pour confirmer le rôle de cette voie de signalisation dans la croissance folliculaire, ils ont utilisé un modèle de délétion conditionnelle de Ctnnb1 (β-catenin) dans les cellules de la granulosa. Les follicules dépourvus de CTNNB1 ne se développent pas au-delà du stade primaire. Les résultats montrent que RSPO2 agit de manière paracrine pour activer la prolifération des cellules de la granulosa dans les follicules en développement précoce.

Cette étude démontre que l'activation de la signalisation WNT/β-catenin par la protéine RSPO2 est essentielle à l'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en...) entre l'ovocyte et les cellules de la granulosa et conditionne la maturation des follicules ovariens, et par conséquent la fertilité féminine.

Pour en savoir plus:
R-spondin2 signaling is required for oocyte-driven intercellular communication and follicular growth.
De Cian MC, Gregoire EP, Le Rolle M, Lachambre S, Mondin M, Bell (Bell Aircraft Corporation est un constructeur aéronautique américain fondé le 10 juillet 1935. Après avoir construit des avions de combat durant la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le premier avion à avoir franchi le...) S, Guigon CJ, Chassot AA, Chaboissier MC.
Cell Death Differ. 2020 Apr 27. doi: 10.1038/s41418-020-0547-7. [Epub ahead of print]

Laboratoire:
Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for...) Biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie...) Valrose (iBV) - (CNRS/Inserm/Université Côte d'Azur),
Parc Valrose, 06108 NICE cedex 2, France.
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.613 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique