Suivre le taux de sucre sanguin avec un capteur sous la peau
Publié par Adrien le 29/07/2010 à 00:33
Source: Université de Californie San Diego & EurekAlert
Illustration: Techno-Science.net
Un capteur sans fil implanté sous la peau a pu transmettre le taux de sucre sanguin pendant un an et plus à un récepteur externe, lors d'une expérimentation chez le porc. Si ce dispositif s'avère aussi efficace chez l'homme, il donnera la possibilité aux diabétiques de suivre en continu leur taux de glucose (Le glucose est un aldohexose, principal représentant des oses (sucres). Par convention, il est symbolisé par Glc. Il est directement assimilable par l'organisme.) dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est...) et de pouvoir transmettre cette information à leur médecin traitant (Le médecin traitant (MT) est un médecin spécialiste ou généraliste que chaque assuré doit choisir dans le cadre du parcours de soins...) ou à leur personnel soignant. L'information fournie pourra être utilisée pour aider à mieux doser et répartir dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) les injections d'insuline (L'insuline (du latin insula, île) est une hormone peptidique sécrétée par les cellules β des îlots de Langerhans du pancréas. Elle a, avec le...) ou les traitements oraux, à alerter en cas de niveaux dangereux du taux de glucose et à adapter l'alimentation et l'activité physique (L'activité physique regroupe à la fois l'exercice physique de la vie quotidienne, maison, jardinage, commissions, travail, marche usage des escaliers déplacements transports,...) pour mieux contrer le diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du grec ancien...).

Tous les diabétiques luttent pour avoir un taux normal de glucose dans le sang, celui-ci pouvant atteindre des sommets après un repas ou chuter dangereusement après une injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) d'insuline. Des taux élevés de glucose peuvent entraîner de graves complications comme une insuffisance rénale, la cécité (La cécité est l'état d'une personne privée de la vue. Le terme cécité vient du mot latin cæcus, aveugle. La cécité est une maladie de...) ou des troubles cardiaques, alors que de faibles taux peuvent causer un handicap (On nomme handicap la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience qui provoque une incapacité,...) mental temporaire, une perte de connaissance ou des accidents. La mesure du taux sanguin de glucose est essentielle pour maîtriser son diabète et elle se fait d'habitude en se piquant un doigt pour introduire une goutte de sang dans un appareil de mesure.

Comme la plupart des patients trouve cette méthode pénible et peu pratique, elle n'est généralement pas appliquée suffisamment souvent pour pouvoir suivre les variations rapides du glucose sanguin. La communauté médicale s'occupant des diabétique attend depuis des décennies la mise au point (Graphie) d'un senseur de glucose implanté à long terme et automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation...) mais deux obstacles majeurs demeuraient, la nécessité d'un système qui ne soit pas rejeté par l'organisme et un fonctionnement assez durable pour justifier son implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) chez les patients.

David Gough et ses collègues montrent maintenant que ces obstacles peuvent être surmontés car ils ont réussi à introduire sous la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) de porcs diabétiques un senseur de glucose sans fil et à le faire fonctionner pendant plus d'un an. Avec cet appareil, les chercheurs ont pu gérer avec succès la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) chez les animaux avec des injections fréquentes d'insuline et par l'alimentation. Ces résultats posent les bases pour de futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) essais cliniques chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...) de ce senseur qui pourrait apporter aux diabétiques un moyen plus facile et plus sûr de contrôler leur taux de glucose sanguin.
Page générée en 0.325 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique