Une Terre géante détectée près d'une étoile visible

Publié par Adrien le 20/09/2011 à 00:00
Source: Daniel Baril - Université de Montréal
On connait maintenant plus de 600 exoplanètes gravitant autour de diverses étoiles de notre galaxie. De ce nombre, une très faible proportion, soit environ un pour cent, a pu être observée grâce au transit de la planète devant l'étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile...). Un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) encore plus restreint d'observations a pu être réalisé sur des étoiles visibles à l'oeil nu.

Une équipe canado-américaine d'astrophysiciens, dont fait partie Anthony Moffat, professeur au Département de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un...) de l'Université de Montréal (L’Université de Montréal est l'un des quatre établissements d'enseignement supérieur de Montréal au Québec. Elle est l'une des dix...), a eu la chance d'effectuer des travaux sur l'une des rares étoiles combinant ces deux caractéristiques. L'étoile en question, 55 Cancri (55 Cancri (abréviation : 55 Cnc) est une étoile binaire se trouvant à 41 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Cancer. Sa désignation de Bayer est Rho1 Cancri. Ce système comprend une...), se trouve dans la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes imaginaires, traçant ainsi...) du Cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces cellules...), à 41 années-lumière de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...), et est visible à l'oeil nu lorsque le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) est très noir. L'étoile est comparable en masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la...) et en volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) à notre Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification...) et fait partie des 100 étoiles visées prioritairement par le programme de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le cadre...) de planètes telluriques de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est...).

On savait depuis quelques années que cette étoile possède un système planétaire (Un système planétaire (parfois appelé abusivement système stellaire) est composé de planètes et divers corps célestes inertes (astéroïdes, comètes...) gravitant...) d'au moins cinq planètes et que l'une d'elles passe en transit devant l'étoile lorsqu'on observe ce système à partir de la Terre. L'équipe du professeur Moffat a réussi la première observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré...) en lumière visible (La lumière visible, appelée aussi spectre visible ou spectre optique est la partie du spectre électromagnétique qui est visible pour l'œil humain.) de cette miniéclipse grâce au microsatellite canadien MOST (Microvariability and Oscillation of Stars).

"Pour la détection d'exoplanètes, le facteur le plus important est le transit parce que nous pouvons ainsi déterminer le volume, la masse, la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) et la composition de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique,...), explique le professeur. Le fait d'être en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement liée...) visible facilite l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) parce qu'il y a plus de photons (En physique des particules, le photon est la particule élémentaire médiatrice de l'interaction électromagnétique. Autrement dit, lorsque deux...) et ces données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) viennent compléter les observations faites en infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.) ou à partir de l'oscillation de l'étoile."

Deux fois grosse comme la Terre

Les données recueillies permettent d'établir que la planète n'est pas une planète gazeuse, contrairement aux quatre autres du même système, mais une planète du type de la Terre. "Elle possède un noyau de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous...), comme la Terre, et son centre est liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.). Ce noyau est recouvert d'autres métaux plus légers et qui forment une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa mesure, sa...) solide. Elle possède aussi une atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) gazeuse", précise Antony Moffat.

Cette planète est toutefois deux fois plus grosse que la Terre et sa masse huit fois supérieure. Des cinq planètes qui composent ce système, elle est celle qui se trouve le plus près de l'étoile: les deux astres ne sont éloignés que de quatre fois le rayon de l'étoile. Par comparaison, Mercure, la planète la plus proche du Soleil, se trouve à 60 rayons solaires et la Terre est à 214 fois ce rayon.

La courte distance qui la sépare de son étoile fait que la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud, provenant du...) à la surface de la planète est de 2800 degrés Kelvin (Le kelvin (symbole K, du nom de Lord Kelvin) est l'unité SI de température thermodynamique. Par convention, les noms d'unité sont des noms communs et...), comparativement à 300 pour la Terre. Inutile donc d'espérer y trouver de la vie (La vie est le nom donné :) telle qu'on la connait. "À cette température, le plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.) fond", souligne le professeur. Une autre conséquence de cette proximité est que l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) y dure moins de trois jours!

Jusqu'à présent, seulement trois autres étoiles sont connues pour avoir des systèmes planétaires d'au moins cinq planètes. Mais les recherches sur les exoplanètes vont faire un bond fulgurant dans les années qui viennent grâce aux données fournies par le télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par rapport à son homologue terrestre de...) Kepler, spécialement voué à la recherche de planètes. Lancé en 2009, le télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la...) a déjà détecté plus de 1000 étoiles apparemment dotées d'un système planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie. Généralement les astres représentés sont...) et offrant la possibilité d'observer des transits planétaires.

"D'ici une dizaine d'années, on aura sans doute découvert des indices de vie sur l'une de ces exoplanètes", espère Anthony Moffat.
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.363 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique