La Terre reçoit un message laser, émis à 16 millions de kilomètres

Publié par Adrien le 25/11/2023 à 06:00
Source: NASA
3
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

La NASA a récemment réalisé un exploit technologique impressionnant en réussissant le premier test de son système de communication optique dans l'espace profond. Ce système, baptisé Deep Space Optical Communications (DSOC), utilise la lumière laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique)...) plutôt que les ondes radio pour transmettre des informations.


Le 14 novembre, un signal laser a été capté, envoyé par un instrument de la sonde spatiale (Une sonde spatiale est un vaisseau spatial non habité envoyé par l'homme pour...) Psyche, qui se trouve actuellement à plus de 16 millions de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) de la Terre, soit plus de 40 fois la distance moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) de la Terre à la Lune. Cet essai ouvre la voie à des communications plus rapides et plus efficaces dans l'espace lointain.

La réussite de ce test est une avancée majeure. Comme l'explique Abi Biswas, technologue du projet DSOC au Jet Propulsion Laboratory (Le Jet Propulsion Laboratory (JPL), basé à Pasadena aux États-Unis, est une joint-venture entre...) (JPL) de la NASA en Californie, le système au sol a détecté avec succès les photons (En physique des particules, le photon est la particule élémentaire médiatrice de l'interaction...) laser venant de l'espace profond. Cela a également permis d'échanger des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...), confirmant la viabilité de la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) bidirectionnelle par laser.

Ce test a commencé au Table Mountain Facility du JPL, en Californie, où les ingénieurs ont activé un faisceau laser infrarouge pointé vers Psyche. Environ 50 secondes plus tard, un transmetteur sur Psyche a reçu le laser puis renvoyé son propre signal laser vers l'observatoire de Palomar, près de San Diego. Le processus exige une précision littéralement astronomique, et des systèmes de guidage automatisés aident à orienter le laser de Psyche.


Représentation artistique de la sonde spatiale Psyche.
Crédit: NASA/JPL-Caltech/ASU

L'utilisation de la lumière laser présente un avantage considérable par rapport aux ondes radio, grâce à ses longueurs d'onde plus courtes. Cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) permettrait aux missions spatiales de transmettre 10 à 100 fois plus d'informations par unité de temps qu'actuellement. Les futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) astronautes en route pour la Lune ou Mars pourraient ainsi utiliser cette technologie pour communiquer avec le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) au sol.

Le test du 14 novembre n'est que le début pour le DSOC, qui continuera à être testé alors que Psyche se dirige vers son astéroïde éponyme, situé dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter. Psyche devrait atteindre cet astéroïde en 2029 et y passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) 29 mois à étudier ce monde (Le mot monde peut désigner :) métallique unique.
Page générée en 0.283 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique