Le cœur des astronautes devient plus sphérique dans l'espace
Publié par Isabelle le 01/04/2014 à 12:00
De nouveaux résultats d'une étude sur 12 astronautes montrent que le cœur se modifie et devient plus sphérique lorsqu'il est exposé à de longues périodes de microgravité dans l'espace. Un changement qui pourrait conduire à des problèmes cardiaques, selon une étude qui sera présentée à la 63e session scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) annuelle de cardiologie (La cardiologie est la spécialité médicale qui étudie le cœur et ses maladies. Le médecin qui s’en occupe...) de l'American College of cardiology.


Sortie extravéhiculaire de l'astronaute (Un astronaute est le nom donné à une personne qui voyage ou ayant voyagé dans l'espace. Le terme désigne généralement un professionnel, pilote ou passager d'un véhicule spatial. Youri Gagarine est en 1961 le...) canadien Dave Williams. Illustration: Nasa (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale responsable du programme spatial des...)
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Avec des implications comme une éventuelle mission habitée vers Mars (La mission spatiale habitée vers Mars est un des objectifs à long terme fixés à l'astronautique depuis ses débuts. Initialement thème de science-fiction, il est...), les résultats représentent une étape importante vers la compréhension de la façon dont un vol spatial (Constantin Tsiolkovski (1857-1935) est considéré comme le père du vol spatial. Dès la fin du XIXe siècle, il décrit les technologies nécessaires pour aller dans l'espace...) de 18 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) ou plus pourrait affecter la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) cardiaque des astronautes.

"Le cœur ne fonctionne pas aussi intensément dans l'espace, ce qui peut entraîner une perte de la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre...) musculaire", a déclaré James Thomas, président de l'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis...) cardiovasculaire, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les...) principal pour les ultrasons à la NASA, et auteur principal de l'étude. "Cela peut avoir des conséquences graves après le retour sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...), nous cherchons donc à savoir s'il y a des mesures qui peuvent être prises pour prévenir ou compenser cette perte."

D'après les chercheurs, connaitre quel type d'exercice doivent faire les astronautes pour garder un cœur en bonne santé, va être très important pour garantir leur sécurité sur un long vol comme une mission vers Mars. James Thomas ajoute que les schémas d'exercice élaborés pour les astronautes pourraient également être utilisés sur Terre. Ils pourraient ainsi aider les personnes connaissant une immobilisation sur une longue période, comme les malades contraints à un alitement prolongé, à maintenir leur cœur en bon état.

L'équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique,...) a formé les astronautes à utiliser des machines à ultrasons installées sur la Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse, occupé en permanence par un équipage international qui se consacre à la...), afin de prendre des images de leur cœur. Douze astronautes ont participé, fournissant des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement,...) sur leur état cardiaque avant, pendant et après le vol spatial.

Le cœur dans l'espace devient plus sphérique

Les résultats montrent que le cœur dans l'espace devient plus sphérique. La modification constatée est de l'ordre de 9,4 pour cent, une transformation similaire à ce que les scientifiques avaient prédit avec des modèles mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les...) sophistiqués développés pour le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une...). En validant ces modèles, l'étude pourrait également conduire à une meilleure compréhension des maladies cardiovasculaires chez les patients sur Terre.

"Les modèles ont prédit les changements que nous avons observés. Cela nous donne confiance, nous pouvons ainsi poursuivre et commencer à utiliser ces modèles pour d'autres applications sur Terre, par exemple pour prédire ce qui se passe pour le cœur soumis à différentes contraintes," souligne James Thomas.

L'équipe travaille actuellement à généraliser les modèles pour analyser les conditions telles que la cardiopathie ischémique, cardiomyopathie hypertrophique et cardiopathie valvulaire.

"Les modèles pourraient nous aider à simuler ces pathologies à comprendre l'impact sur la fonction cardiaque", a déclaré Thomas.

La modification de la forme de cœur des astronautes qui devient plus sphérique dans l'espace, semble être temporaire, le cœur revient à sa forme normale ( Forme normale (bases de données relationnelles) Forme normale (lambda-calcul) En calcul des propositions: formes normales conjonctives et...) peu de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) après le retour sur Terre. La forme plus sphérique du cœur peut signifier moins d'efficacité, bien que les effets sur la santé à long terme du changement de forme ne sont pas connus.

Le vol spatial est connu pour causer une variété d'effets cardiaques. À son retour sur Terre, les astronautes connaissent souvent des étourdissements ou passent dans un état connu comme l'hypotension orthostatique, dans lequel le corps subit une chute soudaine de la pression artérielle (La pression artérielle correspond à la pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle, car cette pression est aussi la force exercée par le sang sur la paroi des...) en position debout. Des arythmies ont également été observés, et il est à craindre que les radiations auxquelles sont exposés les astronautes dans l'espace puissent accélérer l'athérosclérose. L'équipe de recherche continue d'examiner ces questions et d'autres effets cardiovasculaires potentiels.
Page générée en 0.207 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique