Utiliser son rythme cardiaque pour s'identifier

Publié par Publication le 23/02/2012 à 00:00
Des chercheurs de la National Chung Hsing University à Taiwan ont développé un système capable d'identifier un utilisateur sur un système en reconnaissant son rythme cardiaque. L'étude, publiée dans le journal Information Science, affirme en effet que chaque personne possède un rythme cardiaque (Le rythme cardiaque est - au sens médical du terme - le mécanisme...) unique.

Pour concevoir ce dispositif, les scientifiques se sont tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) d'abord aidé d'un électrocardiogramme, qui a permis d'obtenir le "schéma cardiaque". Pour chaque individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux...), ce schéma est irrégulier et unique. Il a ainsi fallu trouver une fonction mathématique qui permettait d'analyser cette irrégularité et d'en générer une clé chiffrée qui puisse être unique pour chaque individu.

Au travers d'un algorithme spécialement conçu, le système est capable de fonctionner que l'individu soit reposé, qu'il sorte d'un effort physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) ou encore qu'il soit sous l'influence de la caféine (La caféine est un alcaloïde de la famille des méthylxanthines, présent dans de...). Ce programme se base sur la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,...) du chaos, qui permet ainsi d'accepter que d'infimes changements puissent générer un résultat légèrement différent pour un même individu.

Encore au stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe...) expérimental, la solution a pour le moment été développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de...) grâce à une base sur laquelle il faut appuyer la paume (La paume de la main désigne l'intérieur de la main, c'est-à-dire la partie qui n'est...) de la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à...). L'équipe de scientifiques envisage d'adapter ce dispositif pour permettre de verrouiller ou deverrouiller un disque dur (Un disque dur est une mémoire de masse magnétique utilisée principalement dans les...) externe simplement en le touchant.

Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.211 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique