Un vaccin contre le VIH à double effet
Publié par Adrien le 11/12/2007 à 00:00
Source: BE Russie numéro 14 (3/12/2007) - Ambassade de France en Russie / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /52128.htm
Illustration: Wikipédia
Des chercheurs du Centre scientifique d'Etat de virologie et biotechnologies "Vektor" de Koltsovo, région de Novossibirsk, ont développé un vaccin anti-VIH (SIDA) innovant ayant un double effet humoral et immunitaire. Déjà testé sur des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de...), le vaccin a montré des résultats satisfaisants.



Coupe schématique du virus de l'immunodéficience humaine (VIH)

Depuis plus de vingt ans, les scientifiques du monde (Le mot monde peut désigner :) entier tentent d'élaborer un vaccin permettant d'arrêter l'épidémie du SIDA. La principale difficulté est liée au caractère changeant du virus d'immunodéficience humaine et à sa capacité à se "cacher" du système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du « non-soi ». Ce qui...), causant de nombreuses immunopathologies. Les chercheurs du centre sibérien (Le sibérien est une race de chat originaire de Russie. Ce chat de grande taille est caractérisé par sa robe à poils mi-longs et sa silhouette "en...) "Vektor" ont réussi à mettre au point (Graphie) un vaccin ayant un effet de réaction humorale et un deuxième effet de réaction cellulaire immunitaire. Ceci se traduit par une formation d'anticorps par des cellules actives du système immunitaire et la destruction des cellules contaminées. Les particules du vaccin sont formées par une membrane à base d'une protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En général, on parle de protéine...) TBI (cellules épitopes immunogène T et B) contenant une deuxième protéine de "polyglucin" ayant une composition très complexe. Plus de 80 fragments de protéines de VIH y sont contenus permettant d'activer le système immunitaire malgré les variations du virus d'immunodéficience.

D'après les expériences menées au centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) de Koltsovo, les anticorps développés par le vaccin ont neutralisé le virus VIH chez les souris. Ces résultats donnent l'espoir de voir l'apparition d'un vaccin efficace pour l'être humain et des tests cliniques sont envisagés. De plus le vaccin ne présente pas de risques de maladies auto-immunes ou de réactions anaphylactiques.

Page générée en 0.310 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique