Test station électrique/solaire Fossibot F2400: une efficacité remarquable

Publié par Adrien le 15/03/2023 à 19:54

1 - Introduction

La Fossibot F2400 est une centrale électrique portable hautement performante qui est équipée d'une batterie LiFePO4 de 2048Wh/640000mAh et capable de produire une puissance de 2400W. Elle est extrêmement flexible grâce à ses 3 prises électriques conventionnelles de 240V, ses 6 ports USB et ses 4 sorties DC, ce qui lui permet de fournir de l'électricité à une grande variété d'appareils, allant des équipements de cuisine aux téléviseurs, en passant par les outils de bricolage et même les réfrigérateurs.



En outre, cette "power station" est équipée de la technologie d'onduleur bidirectionnel la plus récente (UPS). Cette technologie assure une protection pour les appareils électriques et informatiques en basculant instantanément sur l'alimentation UPS en cas de coupure électrique, garantissant ainsi la sécurité des données importantes.

Le présent dossier/review est une évaluation détaillée de la Fossibot F2400 associée à un panneau solaire SP200 de la même marque. Un examen complet de chaque étape de son utilisation a été effectué, depuis son déballage jusqu'à sa recharge au moyen de l'énergie solaire ou d'une prise de courant classique. En outre, des mesures précises ont été effectuées afin de déterminer l'efficacité énergétique de ce produit.

La station Fossibot est disponible avec ou sans panneau solaire. Il s'agit sans aucun doute d'un appareil avec un très bon rapport qualité/prix. Son prix le plus bas actuel est à consulter sur notre bon plan (lien).


La F2400 dispose de 13 prises, notamment:
- 1 prise chargeur de voiture,
- 2 proses DC 5521,
- 2 ports USB-A avec charge rapide jusqu'à 18 W
- 4 ports USB Type-C avec charge rapide jusqu'à 100 W,
- 3 prises 240 V standards.

2 - Déballage et présentation

Note: La station Fossibot est disponible avec ou sans panneau solaire. Il s'agit sans aucun doute d'un appareil avec un très bon rapport qualité/prix. Son prix le plus bas actuel est à consulter sur notre bon plan (lien).

L'emballage de la Fossibot F2400 (FOSSiBOT F2400 selon la typographie commerciale) est constitué d'une boîte en carton robuste qui garantit la livraison de l'appareil dans de bonnes conditions. À l'intérieur, la boîte ne contient rien d'autre que la station et sa notice d'utilisation.


L'unité elle-même mesure 38,6 cm x 28,4 cm x 32,1 cm et pèse 22 kg. Si vous n'êtes pas habitué à manipuler des centrales électriques portables de grande capacité, vous pourriez être surpris par le poids de la station Fossibot F2400. Cependant, il convient de souligner que cette unité est l'une des plus légères dans sa catégorie.



Le panneau solaire Fossibot SP200 (FOSSiBOT SP200), qui peut être acheté en option, est expédié séparément dans son propre colis.

Station électrique Fossibot F2400 2048Wh / 2400W: toutes options

Avec la station électrique Fossibot F2400, vous recevrez un ensemble d'accessoires qui comprend un câble d'alimentation standard de 220-240V, un câble pour connecter la station à une prise 12V de voiture et un autre câble pour la relier à un panneau solaire. Tous ces câbles sont stockés dans un compartiment facilement accessible situé sur le dessus de l'unité.



Le manuel d'utilisation contient une partie en français, avec des nombreuses illustrations. Elle explique clairement comment utiliser les différentes fonctionnalités de la Fossibot F2400.




L'exemplaire reçu pour test possède un boîtier en couleur noire intégrale. Une version en couleur grise ceinturée de vert est également disponible, rappelant certains appareils de secours ou de chantiers. Il est solide et possède des aérations fournissant un flux d'air à quatre ventilateurs intégrés, cachés sous des trappes de part-et-d'autre de la structure qu'il faudra ouvrir lors d'une recharge rapide. Quatre patins en caoutchouc empêchent le boîtier de glisser tandis que deux larges poignées sont moulées sur le dessus.

La station électrique permet de délivrer une puissance de 2400 W en continu, et jusqu'à 4600 W sur de courtes durées. Avec une capacité de batterie de 2048 Wh, la F2400 fournira de l'énergie à de nombreux appareils électroménagers sur une période relativement longue.



La technologie LiFePo4 utilisée est l'une des meilleures en termes d'endurance avec pas moins de 3500 cycles de recharges complètes supportés. En comparaison, les batteries lithium-polymères de nos smartphones permettent environ 500 cycles de recharges complètes avant de voir leur capacité se réduire. La technologie LiFePo4 présente en contrepartie une densité énergétique plus faible comparée au lithium-polymères, se traduisant par un produit plus lourd. La Fossibot F2400 affiche ainsi 22 kg sur la balance.

Pour allumer la station Fossibot F2400, il suffit d'appuyer sur le bouton d'alimentation situé à droite de l'écran. L'unité est équipée d'un transformateur intégré de 1100 W, qui ajoute un peu de poids à l'appareil mais permet une charge plus rapide que celle obtenue avec un chargeur externe.


Au centre de la façade, vous trouverez un écran LCD qui affiche des informations importantes sur l'état de la batterie, notamment la durée de charge restante, l'autonomie disponible et la puissance d'entrée et de sortie en temps réel. Les différents ports et prises sont également représentés par des icônes sur l'écran, ce qui vous permet de savoir rapidement si le système fonctionne correctement.

Les ports et prises sont regroupés par catégories, et vous pouvez les activer via des boutons poussoirs. Si aucun appareil n'est connecté à un port pendant quelques minutes, celui-ci s'éteindra automatiquement pour économiser l'énergie. Cette fonctionnalité permet d'optimiser la dépense énergétique en évitant d'alimenter des ports qui ne sont pas utilisés.



La section en courant alternatif (AC) se compose de trois prises standards 220V-240V toutes situées sur le côté droit du boîtier, tandis que les prises en courant continu (DC) basse tension sont situées sur la façade gauche. Les ports USB sont localisés sur la façade droite. Ces prises et ports sont tous dissimulés sous un cache de protection en plastique.

Le groupe DC (courant continu) comprend une prise de type allume-cigare, une prise XT60 (utilisée généralement pour des appareils nomades tels que drones, talkies-walkies, etc.) et deux prises DC5521 de type barillet. Ils fournissent tous une tension de 12V.


La section en façade droite se compose uniquement de ports USB avec deux ports USB-A QC3.0 et quatre ports USB Type-C. Ces derniers permettent de délivrer 20W pour trois d'entre eux et 100W pour le quatrième.

Un éclairage LED est disposé au centre de la station. Il permet d'utiliser l'appareil comme une "lampe torche" de très gros gabarit. Assurément, il s'agit d'un éclairage de secours, permettant de voir devant soit ou d'éclairer la table sur laquelle il est posé. L'éclairage est blanc-chaud, le bouton poussoir situé en dessous permet de modifier le mode de l'éclairage selon trois options au choix: éclairage continu, clignotement "SOS", clignotement classique.



La Fossibot F2400 dispose d'une fonctionnalité rarement vue sur les stations électriques grand public: un onduleur/UPS qui permet aux appareils connectés de conserver leur puissance même en cas d'interruption de l'alimentation principale. Grâce à ce système, le passage de la ligne physique à la batterie se fait en quelques millisecondes, garantissant la sécurité des données des ordinateurs et autres appareils électroniques.

De plus, la station Fossibot F2400 est dotée d'une protection contre les surtensions sur la prise murale, ce qui permet d'éviter les dommages causés par les fluctuations de tension. Cette protection peut être facilement réinitialisée en appuyant sur un bouton situé au-dessus des prises d'alimentation de la station.

La configuration du système permet aux équipements connectés à la station d'être alimentés directement à partir de la prise murale en cas de branchement, évitant ainsi une utilisation inutile de la batterie et prolongeant sa durée de vie.

La station est capable de se recharger à partir d'une prise murale 220-240 V classique mais aussi avec des panneaux solaires. Il est possible de connecter les deux alimentations en même temps, permettant d'obtenir une puissance électrique en recharge pouvant atteindre 1600 W: 1100 W sur prise murale et 500 W en solaire. De quoi diminuer d'autant le temps de charge.


L'entrée solaire compatible MPPT prend la forme d'un connecteur Anderson et est située à gauche de la station. Elle accepte jusqu'à 48 V et 500 W. Cela représente le branchement de plusieurs panneaux solaires en parallèle ou en série selon la configuration choisie.

Panneau solaire Fossibot SP200: la meilleure technologie sur le marché

En option, la station peut être livrée avec un ou deux panneaux solaires Fossibot SP200. Le SP200 se présente sous la forme d'un panneau repliable en quatre partie, étanche IP67, à positionner face au Soleil pour assurer la recharge solaire de la station électrique. Comme sa dénomination commerciale l'indique, la puissance maximale délivrée est de 200 W.


La technologie utilisée est le silicium monocristallin, avec une efficacité de conversion de l'énergie solaire en électricité affichée à 23.4%. Il s'agit de la plus performante technologie en cellules solaires actuellement disponible sur le marché grand public. Elle se distingue avec une apparence très sombre, voire noire, des cellules.

Livré dans un colis distinct, le panneau solaire peut se transporter facilement et se range dans une grosse sacoche une fois repliée. Pesant un peu plus de 9 kg pour des dimensions de 221.5 cm x 60 cm lorsqu'il est déplié, le panneau sera sensible au vent et il conviendra de ne pas l'installer dans de trop mauvaises conditions climatiques au risque de le voir s'envoler.


3 - Une efficacité remarquable, même en recharge solaire l'hivers

Note: La station Fossibot est disponible avec ou sans panneau solaire. Il s'agit sans aucun doute d'un appareil avec un très bon rapport qualité/prix. Son prix le plus bas actuel est à consulter sur notre bon plan (lien).

Il est important de noter que les tests ont été effectués le 1er et le 2 mars 2023 en région parisienne. Donc avec un Soleil d'hivers, bas sur l'horizon. Les conditions climatiques étaient bonnes avec un temps ensoleillé et un vent léger.

Lorsqu'une source d'alimentation est connectée, comme des panneaux solaires, la centrale se met automatiquement en fonctionnement en puisant son énergie depuis cette source d'alimentation. Elle se met ainsi dans une situation de recharge sans utiliser l'énergie stockée dans sa batterie.

Recharge solaire: 172 W en hivers !

La station et son panneau solaire ont été positionnés en extérieur en début d'après-midi, sur une durée de 3 à 4 heures par jour sur deux jours. Excellente surprise: la puissance récoltée oscille entre 160 et 172 watts (171 watts sur la photo). Rappelons qu'il s'agit d'un temps ensoleillé certes, mais avec un Soleil d'hivers bas à l'horizon. Les 200 watts théoriques du panneau solaire semblent très facilement atteignables plusieurs heures par jour à partir du printemps et jusqu'à l'automne. La charge de la batterie est ainsi passée de 30% à 91% en cumulant ces quelques heures de recharge solaire.



La station électrique de Fossibot présente un inconvénient courant sur ce type d'appareil: l'écran n'est pas facilement lisible par temps ensoleillé en extérieur en raison de reflets. Lorsqu'elle est connectée uniquement à un panneau solaire, l'intensité lumineuse de l'écran est réduite pour économiser l'énergie. Cependant, cette faible luminosité combinée à la luminosité extérieure rend l'affichage difficilement lisible. Par conséquent, il est souvent nécessaire de couvrir l'écran avec la main pour éviter tout reflet et assurer une bonne lisibilité. Fossibot devrait donc améliorer la visibilité de l'écran dans des conditions d'éclairage extérieur variées pour offrir une expérience utilisateur plus agréable.


Recharge sur prise murale: très peu de pertes

On l'a vu, la station Fossibot F2400 peut se recharger intégralement avec un panneau solaire optionnel, même en hivers. Il est possible de connecter plusieurs panneaux solaires pour accélérer encore la recharge, une option permet d'ailleurs d'acquérir la station avec deux panneaux SP200 connectables en série ou en parallèle. Naturellement, la station Fossibot F2400 peut également se recharger depuis une prise de courant 220-240 V traditionnelle.

Fonction intéressante: un variateur accessible à coté du bouton de mise sous tension permet de moduler la puissance que la station va puiser lors de sa recharge. Celle-ci peut ainsi selon le choix de l'utilisateur se recharger avec une puissance de 300, 500, 700, 900 ou 1000 watts.


Un variateur qui peut s'avérer très utile voire indispensable lors d'une recharge sur prise murale. En effet, une puissance de 1100 watts peut s'avérer surdimensionnée sur certains réseaux électriques et engendrer une surtension, avec pour conséquence une mise en sécurité (disjonction) du réseau. Dans tels cas, il suffira de réduire la puissance puisée à un niveau inférieur permettant une recharge sans risque de "faire sauter les plombs".

Après avoir utilisé la charge de la batterie au point de réduire cette dernière à 5% de sa capacité, le test de recharge sur prise murale a consisté à tester trois puissances de recharge (300, 700 et 1100 watts) tout en mesurant la puissance réellement puisée sur la prise murale avec un appareil adapté à cet usage.

Sur les photos ci-dessous, il s'agit de l'incrustation en bas à gauche. Les lignes importantes à lire sont "Power" (puissance en watts) et "Electricity" (consommation en KWh). Ces valeurs étaient donc mises à 0 pour une charge initiale de 5% de la station.




Après quelques minutes de manipulation pour s'assurer du bon passage des différents niveaux du variateur de puissance, les mesures ont été effectuées en commençant à 300 watts. La puissance puisée sur le réseau électrique s'affiche alors à 368.9 watts. En passant à 700 watts, on note une puissance consommée de 765.4 watts et à 1100 watts, de 1161.6 watts.

On constate ainsi une surconsommation d'une soixantaine de watts, proche des 70 watts pour la plus petite puissance et de 60 watts sur le niveau de puissance maximal. L'efficacité est donc meilleure en augmentant la puissance. Le calcul donne ainsi une efficacité de la recharge de 81.3% à 300 watts, de 91.4% à 700 watts et de 94.7% à 1100 watts. Les pertes sont minimes à plus de 700 watts au point de devenir presque négligeables à 1100 watts.

Hormis les quelques minutes de tests à 300 watts et 700 watts, la recharge s'est effectuée à 1100 watts jusqu'à la pleine charge. On note qu'à partir de 85% de charge, la puissance a été automatiquement divisée par deux, ce qui est normal pour la recharge d'une batterie au lithium.


La consommation électrique jusqu'à la pleine charge a été mesurée à 2.01 KWh. Sachant que la station dispose d'une capacité de 2048 Wh et que la recharge a débuté à 5%, on note ainsi une consommation de 2010 Wh pour recharger la batterie de 1945.6 Wh, soit une efficacité de 96.8%.

Naturellement, ces valeurs à prendre avec du recul, plusieurs facteurs pouvant influer sur ces mesures. Entre autres, une batterie au lithium ne dispose pas de l'intégralité de sa capacité sur les premières charges. Quoi qu'il en soit, les deux méthodes de calcul donnent respectivement 94.7% et 96.8% d'efficacité pour la recharge à 1100 watts, ce qui est excellent.


Notez aussi que la surconsommation est la somme de la perte inévitable qu'engendre le transformateur interne de la station additionnée avec la consommation de l'électronique (affichage, ventilateurs, etc.).

Il est possible de déterminer la participation de l'électronique en mesurant la consommation totale de la station lorsque la batterie est à pleine charge. Il est ainsi noté un prélèvement de puissance de 95.5 watts à la prise murale pour une puissance entrante de 90 watts et une puissance sortante d'également 90 watts (branchement d'un équipement consommant 90 watts sur la station). Sans brancher aucun équipement, la puissance prélevée par la station à la prise est du même ordre.


On note ainsi une consommation de 5.5 watts pour l'électronique interne de la station, en soulignant également que celle-ci utilise bien la puissance fournie par la prise murale et non celle de la batterie lorsque cela est possible.

4 - Conclusion

La station électrique Fossibot F2400 offre de multiples avantages et peut être utilisée de différentes manières. Elle peut servir d'onduleur/UPS pour protéger les équipements sensibles, de source d'énergie pour alimenter des appareils en cas de coupure d'électricité prolongée (tels que congélateurs, ordinateurs, téléviseurs, équipements de cuisson, chauffages d'appoint, etc.), ou encore de petite centrale électrique pour les déplacements dans des zones éloignées sans accès aux prises de courant.



Le premier point fort de la Fossibot F2400 est son efficacité énergétique. Ceci apparait lors de la recharge à 1100 watts avec environ 95% d'efficacité. Aussi, que ce soit en veille ou lors d'une utilisation en onduleur/UPS, la consommation intrinsèque de son électronique est faible avec moins de 6 watts.

Le deuxième point fort concerne ses panneaux solaires optionnels. Un seul panneau de 200 watts est capable de recharger intégralement la batterie de la station en quelques heures même en hivers, avec une puissance mesurée oscillant entre 160 watts et 170 watts sous un Soleil rasant. Il est ainsi envisageable de s'affranchir de la nécessité d'une source d'énergie conventionnelle avec une recharge exclusivement au Soleil. Le rechargement filaire devenant la source d'énergie d'appoint.

La station Fossibot est disponible avec ou sans panneau solaire. Il s'agit sans aucun doute d'un appareil avec un très bon rapport qualité/prix. Son prix le plus bas actuel est à consulter sur notre bon plan (lien).


Page générée en 4.356 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise