L'absorption du mercure par les feuilles réduit la pollution atmosphérique globale
Publié par Adrien le 04/04/2018 à 00:00
Source: CNRS-INSU
Des chercheurs du CNRS, de l'Université Grenoble Alpes et leurs collaborateurs internationaux ont démontré l'importance de l'absorption du mercure, polluant atmosphérique, par la végétation. En comparant les données relevées pour ce composé au niveau de 50 stations de surveillance forestières, marines et urbaines, ils estiment que les feuilles des plantes séquestrent chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) la moitié des émissions anthropiques globales (principalement par les industries) de mercure soit environ 1 000 tonnes.

Ils démontrent aussi que, comme pour le CO2, les concentrations de mercure dans l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il...) fluctuent au cours des saisons avec des niveaux plus bas en été qu'en hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.). À l'automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.), les litières de feuilles ayant séquestrées le mercure le transfèrent aux sols. Cette pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) biologique joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à...) ainsi un rôle important dans le transfert du polluant (Le polluant a pour définition la plus souvent retenue : un altéragène biologique, physique ou chimique, qui audelà d'un certain seuil, et parfois dans certaines...) présent sous forme de trace (TRACE est un télescope spatial de la NASA conçu pour étudier la connexion entre le champ magnétique à petite échelle du Soleil et la géométrie du plasma coronal, à...) dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) vers les écosystèmes aquatiques où il s'accumule jusqu'à des niveaux élevés à l'intérieur des poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le Bélier à l'est. Bien qu’assez grande, elle...). Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Geoscience le 2 avril 2018.

Les laboratoires français impliqués dans cette étude sont:
- Le laboratoire Géosciences environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement...) Toulouse (CNRS/Université Toulouse III Paul Sabatier/IRD/CNES)
- Le Laboratoire des sciences du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météorologie qui...) et de l'environnement (CNRS/UVSQ/CEA)
- L'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel...) des géosciences de l'environnement (CNRS/IRD/UGA/Grenoble INP)
- L'Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV)
Page générée en 0.351 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique