L'air des piscines intérieures peut causer des problèmes de santé

Publié par Adrien le 17/09/2015 à 00:00
Source: Mathieu-Robert Sauvé - Université de Montréal

L'air qu'on respire dans les piscines intérieures contient des produits chimiques à des niveaux souvent trop élevés, révèlent des chercheurs au terme de la plus importante étude du genre. Photo: Thinkstock.
Peau irritée, yeux rouges, problèmes respiratoires et autres symptômes vécus par les baigneurs et surveillants de piscines intérieures pourraient être dus à la contamination atmosphérique par des sous-produits issus de l'utilisation du chlore (Le chlore est un élément chimique de la famille des halogènes, de symbole Cl, et de numéro atomique 17.) pour préserver la qualité de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.).

"La contamination de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et...) des enceintes des piscines intérieures du Québec est très variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un...) d'un endroit à l'autre, mais un problème revient très souvent : la ventilation déficiente. Cela pose un risque en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide,...) de santé publique (La santé publique peut être définie de diverses manières. On peut en effet la présenter comme « l'étude, d'une part, des déterminants physiques,...)", explique Robert Tardif, professeur au Département de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) environnementale et santé au travail de l'Université de Montréal (L’Université de Montréal est l'un des quatre établissements d'enseignement supérieur de Montréal au Québec. Elle est l'une des dix grandes...), au terme d'une étude menée à Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la...) et à Québec dans 41 piscines intérieures.

On compte jusqu'à 100 sous-produits de décontamination dans l'eau des piscines, mentionne le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche...), qui a signé deux rapports pour l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail en compagnie de ses collègues de l'UdeM Sami Haddad et Cyril Catto, et de Manuel Rodriguez, de l'Université Laval (L’Université Laval est l'une des plus grandes universités au Canada. Elle a comme origine le Séminaire de Québec, fondé en 1663 et constitue ainsi le plus ancien...). "La plupart de ces produits sont inoffensifs, car ils sont présents à des concentrations minimes. Mais certains peuvent provoquer des malaises", résume M. Tardif, qui est rattaché à l'École de santé publique de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Montréal. Les plus exposés sont les membres du personnel d'entretien des piscines ainsi que les sauveteurs et les nageurs qui consacrent de nombreuses heures (L'heure est une unité de mesure  :) à leur entraînement.

Il y a dans la province environ 3300 installations aquatiques, dont 850 piscines intérieures. Selon la Société de sauvetage du Québec, plus de 18 000 surveillants, sauveteurs et moniteurs âgés, pour la plupart, de 16 à 24 ans, voient à la sécurité des nageurs. "Un bassin de population considérable pour lequel les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire,...) relatives au sujet qui nous préoccupe sont pour ainsi dire inexistantes", disent les auteurs.

L'étude de l'Université de Montréal est la plus importante du genre à avoir été effectuée au pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de...). Elle incluait, en plus des échantillons d'air et d'eau, des échantillons d'urine (L'urine est un liquide biologique composé des déchets de l'organisme. L'urine est secrétée par les reins par filtration du sang, puis par...) et de sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est...) pris sur une vingtaine de sujets qui ont accepté de collaborer à la recherche. La base de données (En informatique, une base de données (Abr. : « BD » ou « BDD ») est un lot d'informations stockées dans...) constituée par l'équipe est loin d'être épuisée et représente l'une des retombées les plus précieuses à long terme de l'étude.

Le chlore dans l'eau

Il ne fait aucun doute que l'ajout de chlore dans l'eau des piscines est une mesure indiquée pour assurer l'hygiène (L'hygiène est un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l'apparition de maladies infectieuses. Elle se base essentiellement sur trois actions :) publique, estime l'expert en toxicologie (La toxicologie est la science étudiant). Mais les concentrations de chloramines, de trihalométhanes et d'acides haloacétiques, classes de sous-produits préoccupantes en raison de leur lien soupçonné avec certaines maladies, sont dans de nombreux cas supérieures aux normes ou recommandations les plus généralement établies pour quelques-uns de ces sous-produits. "Le Canada n'a pas fixé de seuils quant aux concentrations acceptables. Mais quand on suit les recommandations en vigueur en France, notre étude démontre que nos piscines ne sont pas moins contaminées."

Il n'y a pas lieu d'être alarmiste, mais les chercheurs recommandent des mesures pour diminuer les risques. Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord, les baigneurs peuvent contribuer à améliorer la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) en prenant une douche avant leur séance de natation de façon à limiter au maximum l'apport de molécules biologiques (peaux mortes, sueur (La sueur est un liquide secrété par les glandes sudoripares lors du phénomène de transpiration qui joue un rôle important pour le...), urine) en cause dans la réaction chimique avec le chlore. De plus, les gestionnaires doivent veiller à changer l'eau de façon régulière et à améliorer la ventilation. "L'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) de solutions techniques plus efficaces et radicales (changements d'eau et d'air accrus) et une gestion de la désinfection (La désinfection est une opération visant à prévenir une infection. Il s'agit donc d'une action préventive, contrairement à...) plus appropriée (p. ex. stratégies des dosages du chlore) devraient mobiliser les différents acteurs et ainsi stimuler une concertation autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) d'approches basées sur une analyse du rapport coût-bénéfice des interventions", écrivent les auteurs.

En principe, cela ne devrait pas "sentir la piscine" lorsqu'on sort du vestiaire pour se jeter à l'eau, car cette odeur émane de la trichloramine, un composé chimique particulièrement volatil causé par la réaction du chlore avec les substances azotées dissoutes comme l'ammoniac (L’ammoniac est un composé chimique, de formule NH3 (groupe générique des nitrures d'hydrogène). C'est une molécule pyramidale à base trigonale : l'atome...). Quand une piscine est bien ventilée, cette odeur disparaît presque complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de...).

C'est à l'occasion d'une recherche réalisée en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...) en 2010 et à laquelle il avait été invité à participer que Robert Tardif a été sensibilisé à la question des sous-produits de décontamination dans les piscines publiques. L'effet sur les maladies respiratoires comme l'asthme (L'asthme (phon. : [asm]) du latin asthma signifiant « respiration difficile », est une maladie du système respiratoire...) et les "potentiels mutagène et génotoxique" de certains de ces sous-produits font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale....) d'un intérêt scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...) international, particulièrement depuis cinq ans, notent les auteurs de l'étude. Or, des études semblables n'avaient jamais été entreprises au Québec. Une demande de subvention (Une subvention est une aide financière, c’est-à-dire une somme d’argent, qui est allouée par une institution publique ou privée à une personne ou une organisation privée ou publique...) a été déposée et a reçu une réponse positive. Plus de 900 échantillons ont été prélevés, sur lesquels on a effectué 3500 tests. Le chercheur souhaite aujourd'hui que d'autres recherches soient faites et que soient mises en place des normes nationales.

L'équipe de recherche a commencé à présenter ses résultats à divers groupes (syndicats, associations de sauveteurs, représentants municipaux). Tous se sont montrés réceptifs aux recommandations.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 3.887 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique