L'apport historique de l'étude des cheveux des rois de France

Publié par Redbran le 27/05/2016 à 12:00
Source: Synchrotron SOLEIL
De Pépin le Bref et Charlemagne à Gustave Flaubert:
les cheveux, témoins de l'histoire et source d'avancée technologique pour la médecine légale contemporaine.


En mars 2016, le Docteur Philippe Charlier, Mme Sophie Jacqueline et Julie Arteta, de l'Équipe d'Anthropologie Médicale et Médico-légale de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) Versailles Saint Quentin, ont étudié de nombreux échantillons historiques de cheveux sur la ligne de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) DiffAbs. Les objectifs et les résultats attendus de cette étude sont multiples.


Solenn Reguer (SOLEIL), Philippe Charlier et Sophie Jacqueline supervisent l'acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un...) des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) sur DiffAbs. Illustration: Synchrotron (Le terme synchrotron désigne un type de grand instrument destiné à l'accélération à haute...) SOLEIL (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile...)

Les échantillons proviennent de sceaux en cire (Chimiquement, la cire est un ester de l'éthylène glycol et de deux acides gras ou un...) de rois mérovingiens et carolingiens conservés par les Archives Nationales (Paris), et dans lesquels plusieurs cheveux étaient incorporés lors du scellé. Les cheveux appartiennent donc potentiellement aux différents souverains et ont été prélevés alors qu'ils étaient vivants, à différentes époques de leur règne.

Les micro-imageries simultanées en spectroscopie de fluorescence (La fluorescence est une émission lumineuse provoquée par diverses formes d'excitation autres que...) X et en diffraction (La diffraction est le comportement des ondes lorsqu'elles rencontrent un obstacle qui ne leur est...) de rayons X, techniques utilisables sur DiffAbs, vont permettre à la fois des analyses chimique et structurale quantitatives des échantillons. L'étude va se concentrer en particulier sur les métaux lourds, comme le mercure, le plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et...) ou l'arsenic (L’arsenic est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole...).

L'analyse comparée de cheveux provenant de plusieurs sceaux attribués au même roi permettra dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) l'identification certaine de l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux...), puis d'écarter certaines hypothèses, dont celle qui voudrait que les cheveux aient été ceux de différents secrétaires.

Les études chimiques et structurales renseigneront sur les habitudes nutritionnelles, les données métaboliques du souverain à différentes époques de sa vie (La vie est le nom donné :), et son héritage génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est...). Les informations ainsi découvertes pourront être confrontées aux données biographiques historiques comme les maladies, les traitements, les voyages, ... et potentiellement les causes de la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...).

Afin d'éliminer tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) biais lié à la conservation spécifique de ces cheveux dans la cire, ils ont été comparés à d'autres échantillons historiques, moins anciens, mais dont l'origine est parfaitement connue (par exemple un cheveu de Gustave Flaubert provenant d'une collection normande).


Quelques uns des précieux échantillons. Illustration: Synchrotron SOLEIL

Ainsi, pendant deux jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), les cheveux de Clovis III, Pépin le Bref, Carloman, Charlemagne, Louis le Pieux, Charles le Chauve (!) et Charles le Simple, et provenant de plusieurs de leurs sceaux de cire, ont été scrutés sous le microscope à rayons X de DiffAbs. Ceux de Flaubert et d'autres personnages historiques du XIXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...), ont également été observés dans les mêmes conditions sur DiffAbs, en tant qu'échantillons "témoins". Pour ces derniers, les données historiques sont en effet bien connues et plus fiables que pour les Mérovingiens et Carolingiens.

Au-delà de l'apport historique de cette étude, l'équipe du Docteur Charlier utilisera ces résultats dans le cadre du développement, de l'amélioration et la validation de méthodes qui seront, à terme, utilisées en médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) légale dans les domaines de l'identification individuelle et du diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de...) rétrospectif. Bientôt, "les Experts - Synchrotron SOLEIL"...

Pour plus d'information voir:
- Ligne de lumière DIFFABS
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.834 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique