Archéogénétique: quand archéologues et généticiens doivent dialoguer

Publié par Adrien le 07/06/2021 à 09:00
Source: ASP
Ce sont deux disciplines que tout séparait il n'y a pas si longtemps, et que les progrès technologiques sont en train de rapprocher: aux frontières de l'archéologie et de la génétique, voici l'archéogénétique.


Deux décennies après le premier pénible décodage d'un génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une...) humain -qui avait nécessité plusieurs années de travail- ce n'est plus seulement la cadence à laquelle on peut en décoder un qui impressionne, mais la cadence à laquelle on peut décoder ceux vieux de quelques siècles, voire quelques millénaires. C'est ainsi qu'est né le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) "1000 Ancient Genomes" qui vise à créer un "catalogue" des variations génétiques des humains qui peuplaient l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...) et l'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la...), il y a 1000 à 50 000 ans. Il s'agit du plus ambitieux des projets de reconstructions des génomes historiques et préhistoriques à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), dirigé à l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) Francis Crick (Francis Harry Compton Crick (né le 8 juin 1916 à Northampton en Angleterre et...) de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville...).

Les informations qu'on peut en retirer font saliver les archéologues, mais les rapprochements entre les deux disciplines ne se font pas sans heurts. Au-delà des expertises très différentes des uns et des autres, même le choix des mots n'a pas toujours le même sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...), rappelle Alice Roberts dans le New Scientist: "migration" signifie par exemple, pour un archéologue, quelque chose de dramatique. Un déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles...) de population délibéré et à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un...) qui a des conséquences visibles et parfois rapides sur la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses...) ou le mode de vie (La vie est le nom donné :). Alors que pour un généticien, ça signifie quelque chose de très clinique: de nouvelles personnes ont simplement eu des enfants qui sont, génétiquement, légèrement différents de leurs prédécesseurs.

Or, des concepts qui sont compris différemment peuvent conduire à des interprétations différentes de ce qui s'est passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) à une époque donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire,...). La génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est...) peut même apporter des informations inédites sur ce qui s'est passé à une époque donnée, au point (Graphie) de faire grincer des dents aux archéologues qui n'en avaient vu aucune trace (TRACE est un télescope spatial de la NASA conçu pour étudier la connexion entre le...) jusque-là.

Pour que les deux disciplines "fusionnent", résume Roberts, il leur faudra donc comprendre le regard de l'autre et l'accepter comme étant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) aussi valable que le leur. Un travail plus difficile qu'il n'y paraît pour des experts qui ont des méthodes différentes et -dans le cas des archéologues- une longue histoire derrière eux. Mais il n'y aura pas de retour en arrière: comme le fait remarquer un des chercheurs du projet 1000 Ancient Genomes, "vous auriez du mal à trouver aujourd'hui un cours d'archéologie qui ne parle pas d'ADN ancien".
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.129 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique