L'augmentation du CO2 atmosphérique mieux identifiée

Publié par Michel le 29/11/2007 à 00:00
Source: CEA
Illustration: ESA
Une récente étude, menée par une équipe internationale à laquelle a participé le Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CEA-CNRS-UVSQ), permet d'établir que l'accélération de l'augmentation du CO2 atmosphérique constatée depuis 2000 est causée par trois facteurs principaux: une croissance économique soutenue et plus intensive en émissions de CO2 ainsi qu'un affaiblissement de la capacité d'absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise...) du CO2 par les puits de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C,...) naturels.

L'étude montre une récente accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique,...) de l'augmentation de la teneur en CO2 de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :). Celle-ci est principalement causée par une augmentation des émissions de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) carbonique. Cet accroissement des rejets est lié à une croissance économique rapide et à l'augmentation de la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) de carbone fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement...) nécessaire à la croissance.

De plus, l'étude montre que la récente accélération du CO2 atmosphérique observée entre 2000 et 2006 a également pour cause une réduction de l'efficacité des puits naturels de carbone, qui absorbent une partie du gaz carbonique émis dans l'atmosphère. Leur capacité d'absorption a en effet décru au cours des 50 dernières années d'environ 10%. "La réduction d'efficacité des puits naturels de carbone contribue à l'augmentation rapide du CO2 atmosphérique observée récemment" indique Philippe Ciais, du Laboratoire des sciences du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une...) et de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...), l'un des auteurs de l'étude. "Cette réduction d'efficacité des puits de carbone dans l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau...) et la végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui...), est causée notamment par des changements de circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) dans l'océan Austral (L'océan Austral ou océan Antarctique ou océan glacial Antarctique est l'étendue d'eau qui...) et, peut-être, par des sécheresses dans l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). Elle est responsable de près de 20% de l'accélération récente de la teneur atmosphérique en CO2".

Voir aussi le dossier du CEA: "Energies, climat: les défis de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...)" (octobre 2007)

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.764 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique