L'avion électrique E-Fan

Publié par Publication le 28/06/2014 à 00:00
L'E-Fan à fait sont premier vol le 11 mars 2014 sur l'aéroport de Bordeaux-Merignac et depuis multiplie les vols de présentation.


E-Fan. Illustrtion AIRBUS

L'E-Fan est un démonstrateur technologique d'un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin...) école tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) électrique, en matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) composites de l'aviation générale (L'aviation générale est un terme générique qui regroupe toutes les activités aériennes civiles autres que le transport commercial : aviation sportive...). Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) E-Fan est né en 2011 durant le salon du Bourget dans la suite de la coopération sur le Cri-Cri entre Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il...) Group Innovation et Aero Composites Saintonge situé à Saint-Sulpice-de-Royan (Charente-Maritime).


E-Fan: Salon le Rêve d'Icare Royan
Illustration: Techno-Science.net

Cet avion école tout électrique n'émet pas de CO2 en vol. De plus ce type de motorisation fait baisser significativement le niveau de bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) des aérodromes. L'utilisation de ce type d'avion est adaptée aux cycles courts comme la formation ab-initio des pilotes, le remorquage de planeur (Un planeur est un aérodyne qui est, par définition, dépourvu de moteur. Il existe toutefois des versions dotées d'un moteur d'appoint escamotable appelées motoplaneur. La pratique du planeur est le...) et la voltige. Avec une endurance (L'endurance est la capacité de maintenir dans le temps un certain niveau d'intensité exigée.) de 30 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte...) à une heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences...) suivant le profil de la mission, l'E-Fan amène d'importants bénéfices en terme de coût à l'heure de vol.

Innovations

La propulsion électrique ( Propulsion électrique (spatial) Propulsion électrique des navires ) permet dee conserver des performances inchangées en altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la...) et par temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) chaud. Également les vibrations et le bruit sont considérablement réduits offrant un confort de vol exceptionnel. De plus l'E-Fan étrenne une caractéristique inédite sur un aéronef (Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronefs : l'aérostat et...) électrique : un anti-crash par parachute (Le parachute est un dispositif destiné à freiner le mouvement, principalement vertical d'un objet ou d'une personne.) à déploiement pyrotechnique.

E-Fadec

La charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non...) de travail du moniteur et de l'élève est fortement allégée grâce à un système embarqué (Un système embarqué peut être défini comme un système électronique et informatique autonome, qui est dédié à une tâche bien précise. Ses ressources disponibles sont généralement...) e-FADEC qui gère et optimise automatiquement toutes les caractéristiques de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) électriques .

La propulsion par deux moteurs électriques

La propulsion de l'E-Fan est assurée par deux moteurs électriques d'une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) combinée maximum de 60 kW entraînant deux hélices propulsives carénées. Le carénage de l'hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.) réduit le bruit perçu et renforce la sécurité au sol. L'emplacement des moteurs étant proche de l'axe central de l'avion, l'E-Fan reste parfaitement contrôlable sur un seul moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) en cas de panne de l'un d'eux.


E-Fan à Royan: exposition "Salon le Rêve d'Icare Royan"
Illustration: Techno-Science.net

Batteries

Les moteurs de l'E-fan sont alimentés par une série de batteries au Lithium-ion (Les accumulateurs à base de lithium utilisent des technologie en cours de mise au point, présentant un très important potentiel électrochimique. On...) polymère (Un polymère (étymologie : du grec pollus, plusieurs, et meros, partie) est un système formé par un ensemble de macromolécules de même nature chimique. Les termes...) de 250 V. Elles sont placées dans la partie intérieure des ailes, à l'extérieur du cockpit (L'habitacle (mais aussi cabine de pilotage, poste de pilotage, cellule ou encore cockpit) d'un avion désigne l'espace réservé au pilote, son copilote et au mécanicien. Il contient toutes les commandes et les...) et bénéficient d'un système de ventilation de refroidissement passif. De nouvelles batteries à plus haute densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de référence est l'eau pure...) d'énergie seront installées par la suite afin de pouvoir atteindre une endurance d'une heure plus 15 minutes de réserve. Le temps de recharge des batteries est faible puisque celles-ci peuvent être rechargées en une heure. Par ailleurs, il est possible de faire plus court en procédant au remplacement rapide au moyen d'un lot de batteries interchangeables.


E-Fan position des batteries. Illustration AIRBUS


E-Fan position des batteries. Illustration AIRBUS

Train d'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes...)


E-Fan train d'atterrissage. Illustration AIRBUS

Le train d'atterrissage de l'E-fan est particulièrement innovant. Il est composé de deux roues situées respectivement à l'avant et à l'arrière du fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et l'empennage (pour la stabilité).), rétractables au moyen de vérins électriques. La roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) arrière est entraînée par un petit moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...) électrique de 6 kW assurant le roulage au sol et une accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique,...) au décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) jusqu'à 60 Km/h. Ce procédé rend particulièrement silencieux le roulage et l'accélération initiale au décollage de l'appareil car ils ne font pas appel aux moteurs de l'avion.


E-Fan au Salon le Rêve d'Icare à Royan
Illustration: Techno-Science.net

Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 17.826 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique