La brume de Pluton et de Triton se forme différemment de celle de Titan

Publié par Adrien le 16/01/2021 à 09:00
Source: CNRS INSU
Pluton, Titan et Triton sont des environnements à basse température, avec une composition atmosphérique N2/CH4/CO, sur lesquels le rayonnement solaire entraîne une photochimie organique intense. Titan est riche en brumes atmosphériques et les observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) de la mission spatiale Cassini-Huygens ont montré que leur formation commence avec la production de grosses molécules par des réactions ion-neutres. La mission spatiale New Horizons a révélé que la brume est également omniprésente dans l'atmosphère de Pluton (L'atmosphère de Pluton fut découverte en 1985, et de nombreuses spécificités...). La similitude avec l'atmosphère de Titan (L’atmosphère de Titan est, à la différence de celle des autres satellites du...) suggère que des voies similaires de formation de brume sont également actives dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) de Pluton (Pluton, dont la désignation officielle est (134340) Pluton, est la deuxième plus grande planète...).

Vue de Pluton par New Horizons (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre...).
© NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute.

Mais une nouvelle étude, menée par des chercheurs français, montre que la brume de Pluton contient un composant majeur de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande...) (dominé par la glace du C4H2) provenant de la condensation (La condensation est le nom donné au phénomène physique de changement d'état de la matière qui...) directe des produits photochimiques primaires dans cette atmosphère. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont utilisé des modèles détaillés pour la photochimie atmosphérique et la microphysique de la brume, combinés aux observations provenant de plusieurs instruments de la mission New Horizons et aux observations au sol réalisées par ALMA. De même, de la brume a été détectée dans l'atmosphère de Triton (L’atmosphère de Triton, principal satellite naturel de Neptune, s'étend...) par la mission spatiale Voyager et l'étude démontre que la composition de celle-ci est dominée par la glace du C2H4.

La domination de la glace organique dans la composition de la brume peut impliquer que la brume a un rôle moins important dans le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) de l'équilibre thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de...) atmosphérique de Pluton et Triton par rapport à Titan (Cliquez sur l'image pour une description). Plus important encore, l'étude révèle les différentes façons par lesquelles la brume peut se former.

En savoir plus:
A major ice component in Pluto's haze - Nature Astronomy 2020.
P. Lavvas, E. Lellouch, D.F. Strobel, M.A. Gurwell, A. Cheng, L.A.Young, R. Gladstone.
https://doi.org/10.1038/s41550-020-01270-3
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.108 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique