Cartographie par satellite des changements dans la séquestration du carbone forestier

Publié par Redbran le 04/11/2021 à 13:00
Source: INRAE
Le Biomass Carbon Monitor, un tout nouvel outil unique au monde, suit les variations de la capacité des forêts à réduire le carbone présent dans l'atmosphère. Chaque année depuis 2011, près de 760 millions de tonnes (Mt) de carbone ont disparu de l'atmosphère grâce aux forêts, l'équivalent des émissions de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie...) liées aux énergies fossiles et à l'industrie du ciment (Le ciment (du latin caementum, signifiant moellon, pierre de construction) est une matière...) chinois pendant un an. En Chine, les politiques de reforestation et de gestion forestière ont eu une influence majeure sur l'amélioration de la séquestration du carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C,...) par la végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui...) au cours des dernières années.


Cartographie par satellite (Satellite peut faire référence à :) des changements dans la séquestration du carbone forestier © Pixabay

Le 29 octobre a eu lieu le lancement du Biomass Carbon Monitor, la première plateforme géospatiale capable de mesurer le rôle des forêts dans la séquestration carbone par l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) des changements de la biomasse ( En écologie, la biomasse est la quantité totale de matière (masse) de toutes les espèces...). Kayrros, en partenariat avec l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) national de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) (INRAE) et le Laboratoire des sciences du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une...) et de l'environnement (LSCE), a élaboré cet outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son...) sur la base de 30 ans de recherches. Il est aujourd'hui rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie)...) librement accessible à tous.

Le Biomass Carbon Monitor permet d'accéder librement à des cartes mondiales de changement des stocks de carbone contenus dans la biomasse aérienne. Les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) permettent de quantifier les changements annuels de la biomasse et de déterminer le rôle que jouent les forêts dans la réduction de la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) de carbone présent dans l'atmosphère.

Les données du Biomass Carbon Monitor sont issues de mesures systématiques de l'émission micro-ondes des surfaces terrestres par le satellite SMOS de l'Agence spatiale européenne (L’Agence spatiale européenne (ASE) (en anglais European Space Agency : ESA) est...) (ASE), combinées à des algorithmes particulièrement évolués. Le résultat montre que certaines régions de l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) stockent le carbone, tandis que les régions tropicales touchées par la déforestation sont émettrices. A l'échelle mondiale, 760[1] [2] millions de tonnes de carbone (Mt) ont été éliminées de l'atmosphère chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) au cours de la dernière décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix »...) - compensant près de 8% des émissions de CO2 associées à la consommation d'énergies fossiles et à la production de ciment au cours de cette période.

Parmi les informations apportées par cet outil, voici quelques résultats intéressants:

- Un important puits carbone est visible dans la partie sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de la Chine (Yunnan, Sichuan, Chongqing (Chongqing (sinogrammes simplifiés : ?? ; sinogrammes traditionnels : ?? ;...), Guizhou, Guangxi et Guangdong, y compris Hong Kong (Devise nationale : Sapientia et Virtus) et Macao) et représente un gain de l'ordre de 80 Mt de carbone par an depuis 10 ans. Sa formation est certainement due à la repousse de la végétation favorisée par les programmes publics de reboisement et de restauration, de meilleures pratiques de gestion forestières et l'amenuisement de la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) par les populations locales sur les bois et forêts.

- Les arbres de Russie occidentale, dans les districts fédéraux du Centre, du Caucase du Nord, du Sud et de la Volga (La Volga (en russe : Волга, en tatar : İdel) est le...), ont séquestré 100 Mt de carbone chaque année entre 2011 et 2020, plus que l'intégralité des forêts de l'UE. Le recul des terres agricoles et la hausse des températures printanières pourraient avoir favorisé la croissance de la végétation dans la région.

- Dans la région de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du Nord - dans les régions du nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est...), du Midwest et du sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est...) des Etats-Unis ainsi que dans les Caraïbes - la biomasse a également augmenté, prélevant environ 93 Mt de carbone par an sur les dix dernières années.

- Dans les régions tropicales, ce sont surtout le remplacement des forêts primaires, riches en carbone, par des plantations et la dégradation forestière qui expliquent les changements observés. Le Brésil (perte de 40 Mt par an) et la Bolivie (perte de 20 Mt par an) témoignent de pertes carbone considérables engendrées par la diminution de la végétation, tandis que le bassin du Congo (gain de 45 Mt par an) et l'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la...) du Sud-Est[3] (gain de 30 Mt par an) demeurent des puits de carbone.

Le Biomass Carbon Monitor fournit des données depuis 2011, qui seront mises à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) quatre fois par an. Il apporte aux gouvernements, aux gestionnaires forestiers, aux agences de protection des forêts et aux citoyens des informations validées scientifiquement pour suivre les changements des stocks de carbone contenus dans les forêts et mesurer les pertes induites par des événements climatiques extrêmes, quasiment en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) réel.

Le rôle central que jouent les forêts et la végétation dans la réduction du CO2 présent dans l'atmosphère est désormais bien connu. Le Biomass Carbon Monitor apporte une nouvelle information sur les changements régionaux du carbone contenu dans la biomasse aérienne et, qui pourra être utilisé pour faire le bilan des gains et des pertes par rapport aux politiques de protection des forêts.

“Les solutions fondées sur la nature ont un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre le changement climatique, mais seulement si nous sommes capables de comptabiliser et de localiser les émissions carbone qu'elles compensent réellement,” dit Antoine Rostand, Président de Kayrros. “Avec ces bilans carbone mesurés de manière indépendante, les Etats seront en mesure d'attribuer une valeur commerciale à l'augmentation de la biomasse sur leur territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en...). Amener le prix de la tonne ( La tonne représente différentes unités de mesure ; Une tonne est un grand et large...) de carbone de 5 dollars US au prix des systèmes d'échange de quotas d'émission devrait permettre aux décideurs publics de mieux gérer leur biomasse et de fournir aux agriculteurs et aux propriétaires terriens les incitations nécessaires.”

“C'est un outil révolutionnaire qui complète les inventaires et les observations spatiales déjà disponibles en apportant une information complète sur la manière dont le carbone stocké par la biomasse évolue au cours du temps,” dit Philippe Ciais, Directeur de Recherche au LSCE et l'un des co-initiateurs du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...).

“Ces données, combinées à des informations sur les principales causes de variations de la biomasse telles que les incendies, les changements d'utilisation des sols, la gestion forestière et les tendances climatiques régionales, fournira à la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) et aux décideurs des indicateurs et des ressources uniques sur la dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il...) du carbone stocké dans les forêts”, conclut Jean-Pierre Wigneron, Directeur de Recherche INRAE et inventeur des bases de données de l'épaisseur optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement...) de la végétation (VOD) utilisées pour quantifier les changements de la biomasse.

Notes:
[1] Les incertitudes sur les changements des stocks de carbone sont de l'ordre de 25% (Fan et al., Nature Plants 2019). La méthode d'estimation et les articles scientifiques associés sont détaillés directement sur le site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une...). https://carbonstocks.kayrros.com/.
[2] Les chiffres donnés correspondent à la biomasse aérienne et ne prennent donc pas en compte le carbone séquestré par les sols et les racines. Des estimations montrent que la biomasse souterraine correspond à environ un tiers du carbone séquestré par la biomasse. Ainsi, le puits carbone total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...) est d'environ 1100 millions de tonnes de carbone par an si la biomasse aérienne et la biomasse souterraine sont comptabilisées.
[3] L'Asie du Sud Est comprend ici: le Vietnam, le Laos, le Cambodge, la Thaïlande, l'Indonésie (L'Indonésie, officiellement la République d'Indonésie (en indonésien Republik...), Singapour, la Malaisie, le Brunei, le Timor Oriental et les Philippines (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de...).

Voir le site:
Biomass Carbon Monitor

Centre:
Nouvelle-Aquitaine Bordeaux

Départements:
- AGROECOSYSTEM
- ECODIV

Contact:
Jean Pierre Wigneron - UMR INTERACTION (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein...) SOL PLANTE (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la...) ATMOSPHÈRE (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) - jean-pierre.wigneron@inrae.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.200 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique