Chimie verte: un réseau inédit associant recherche et industrie

Publié par Adrien le 06/06/2016 à 00:00
Source: CNRS
Comment développer une chimie "verte" ? Utiliser la biomasse, une source de carbone renouvelable, comme matière première, tel est le moyen choisi par un réseau unique en son genre inauguré ce vendredi 13 mai à l'université de Poitiers. Créé par le CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...) avec le soutien de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (1,165 M€), Increase est un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) collaboratif public-privé dédié à l'éco-conception et aux ressources renouvelables. Il réunit aujourd'hui près de 200 chercheurs issus de huit laboratoires de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...), et des industriels de la chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à...) (dans des secteurs comme la cosmétique (Un cosmétique est une substance ou un mélange destiné à être mis en...), l'agroalimentaire ou la détergence). Fort de la synergie entre recherche et industrie, il vise à réaliser une recherche de pointe tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) en intégrant les problématiques de mise sur le marché de produits et de procédés chimiques durables en France et à l'international. Increase vise aussi à devenir un réseau de référence mondial dans la valorisation de la biomasse ( En écologie, la biomasse est la quantité totale de matière (masse) de toutes les espèces...) par des méthodes physiques.


© LIENSs (CNRS/Université de La Rochelle)

La chimie verte, tournée vers un “mode plus durable”, est aujourd'hui en plein essor, d'autant qu'elle devient, dans certains domaines, économiquement rentable et compétitive. L'un des axes actuels de développement consiste à utiliser des ressources renouvelables, telles la biomasse, au détriment du pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de...). C'est le pari que se lance Increase, une fédération de recherche placée sous l'égide du CNRS, qui vient d'être créée avec le soutien de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.

Ce réseau collaboratif comprend aujourd'hui huit laboratoires de recherche en chimie, agronomie, ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la...) et sciences humaines et sociales, majoritairement localisés dans le grand ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...). Ce premier cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale...) travaillera en synergie avec les R&D de plusieurs industriels (des grands groupes mais aussi des PME). Increase ambitionne de devenir un réseau de dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une...) internationale sur la recherche et les applications industrielles autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de la biomasse. Et il pourra s'appuyer à la fois sur l'expertise scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) de ses laboratoires académiques et sur les savoir-faire des industriels.


© LGP (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier/INP Toulouse)

Un autre objectif d'Increase est de promouvoir l'éducation des jeunes chercheurs et la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de...) de connaissances sur les thèmes de la chimie verte, via l'organisation (Une organisation est) du congrès mondial de chimie verte (ISGC, organisé tous les deux ans) et de conférences-débats grand public.

Toute matière organique (La matière organique (MO) est la matière carbonée produite en général par...) d'origine végétale, animale ou fongique peut être considérée comme de la biomasse: elle représente donc un immense gisement de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C,...) renouvelable à partir duquel une chimie extrêmement riche et variée peut être réalisée. Increase s'intéressera, entre autres, à la biomasse lignocellulosique, comme le bois ou la paille par exemple. Seules les sources de biomasse non alimentaires, tels les résidus agricoles et les déchets, seront transformées.

L'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) (chauffage, électricité) est l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) de la biomasse le plus connu. Mais, avec Increase, c'est la fabrication de produits d'intérêt – tensioactifs, polymères, solvants, arômes, etc. – qui sera au premier plan. Elle trouve des applications dans de nombreux secteurs industriels, de la cosmétique aux matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en...), en passant par les domaines pharmaceutique et alimentaire. La biomasse contient en effet de nombreuses molécules d'intérêt (sucres, huiles, composés aromatiques, acides aminés, etc.) que les chimistes sont aujourd'hui capables de séparer et de transformer. L'objectif ici n'est pas de produire des molécules ou matériaux similaires à ceux existants déjà sur le marché mais de synthétiser des produits renouvelables offrant des performances supérieures à celles des produits fabriqués à base d'énergies fossiles.

Liste des huit laboratoires de recherche appartenant à Increase:

- Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) de chimie des milieux et des matériaux de Poitiers (IC2MP, CNRS/Université de Poitiers)
- Centre de recherche sur l'intégration économique et financière (Crief) de l'Université de Poitiers (L'université de Poitiers est une université française située à Poitiers....)
- Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS/Université Rennes 1/ENSC Rennes/INSA Rennes)
- Biopolymères, interactions assemblages (BIA, INRA Nantes)
- Laboratoire Littoral, environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) et sociétés (CNRS/Université de La Rochelle)
- Institut des sciences moléculaires (CNRS/Université de Bordeaux/Bordeaux INP)
- Laboratoire de chimie des polymères organiques (CNRS/Université de Bordeaux/Bordeaux INP)
- Laboratoire de génie chimique (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier/INP Toulouse)

Pour en savoir plus:
- La biomasse, nouvel eldorado de la chimie ? à lire sur CNRS Le Journal.
- Site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une...) d'Increase.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.141 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique