Collision de deux bateaux: propagation de la marée noire
Publié par Adrien le 15/10/2018 à 08:00
Source: ESA
Le 8 octobre 2018 à 7h28 CEST, le satellite Sentinelle 1 du programme Copernicus a pris ses premières images de la marée noire résultant de la collision de deux bateaux qui s'était produite la veille en Mer Méditerranée, au nord de la Corse. La première image montre que la nappe de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de...) faisait environ 20 km de long. A 19h21 CEST le soir même, l'image montre que la nappe s'était allongée, et mesurait à présent environ 35 km. Vingt-quatre heures (L'heure est une unité de mesure  :) plus tard, le 9 octobre à 19h14 CEST, la nappe s'étendait sur 60 km de long.


Sentinelle 1 est une constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes imaginaires,...) de deux satellites conçus pour le programme de surveillance de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement...) Copernicus de la Commission Européenne. Les deux satellites identiques possèdent chacun un instrument radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux,...) de pointe qui peut "voir" dans le noir et au travers des nuages. Leur large fauchée permet de prendre des images de grandes zones de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des...) afin de pouvoir détecter et surveiller facilement de tels événements. Les satellites radar sont particulièrement utiles pour surveiller la progression des marées noires parce que la présence de pétrole à la surface de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) amortit le mouvement des vagues. Vu que le radar mesure essentiellement la texture de surface, les nappes de pétroles sont très visibles ; elles apparaissent comme des tâches noires sur un fond gris.

Remarque: l'image du 9 octobre montre également une grande zone noire au sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) de la nappe de pétrole ; il s'agit en fait d'une zone d'eau calme qui réfléchit peu le signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les...) radar.
Page générée en 0.146 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique