Comment le café joue-t-il avec notre coeur ?

Publié par Adrien le 24/02/2011 à 12:00
Source: BE Canada numéro 380 (23/02/2011) - Ambassade de France au Canada / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /65921.htm
Illustration: MarkSweep
Le café est une des boissons les plus consommées au monde. Plusieurs études ont porté sur le lien entre la consommation de café et les maladies du coeur, mais leurs résultats ne sont pas concluants. Dr Ahmed El-Sohemy, et son équipe de l'Université de Toronto (L'Université de Toronto (University of Toronto, U of T) est une université publique canadienne anglophone. Avec plus de 70 000 étudiants, elle constitue la plus grande université du Canada, puisque elle est en...) ont récemment montré qu'une variation génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) influant sur le métabolisme (Le métabolisme est l'ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la cellule ou l'organisme vivant. C'est un processus ordonné, qui fait...) de la caféine (La caféine est un alcaloïde de la famille des méthylxanthines, présent dans de nombreux aliments, qui agit comme stimulant psychotrope et comme léger diurétique. La...) explique pourquoi le café peut faire augmenter ou diminuer le risque de cardiopathie chez une personne.


Grains de café torréfiés

Le Dr. El-Sohemy a isolé deux types de gènes qui déterminent avec quelle rapidité une personne métabolise la caféine. Les personnes qui possèdent la version "lente (La Lente est une rivière de la Toscane.)" du gène (Un gène est une séquence d'acide désoxyribonucléique (ADN) qui spécifie la synthèse d'une chaîne de polypeptide ou d'un...) et boivent deux à trois tasses de huit onces (250 ml) de café par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) courent 36% plus de risques de subir une crise cardiaque, tandis que les porteurs de la version "rapide" du gène courent 22% moins de risques d'en subir une. Le Dr El-Sohemy étudie actuellement d'autres gènes qui modifient le risque de crise cardiaque. "Nous travaillons aussi avec une société pour mettre au point (Graphie) une trousse (Dans le milieu scolaire, une trousse est un objet permettant de contenir les stylos et autres objets nécessaires à un écolier, étudiant, enseignant ou toute autre personne pour travailler. Une trousse est aussi un...) d'analyse nutrigénomique personnalisée, qui inclura un test pour le métabolisme de la caféine", dit-il.

Le but de l'étude est de déterminer par quel mécanisme la caféine fait augmenter la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) cardiaque et quelles autres substances dans le café pourraient offrir une protection.
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.600 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique