La composition bactérienne du lait maternel change au fil du temps

Publié par Isabelle le 20/03/2021 à 13:00
Source: Université McGill
Les bactéries bénéfiques que la mère transmet à son enfant par le lait maternel changent considérablement au fil du temps et pourraient stimuler le système immunitaire et le métabolisme des nourrissons. C'est ce que révèle une étude publiée dans Frontiers in Microbiology et menée à Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande...) et au Guatemala. Ces constats pourraient avoir d'importantes répercussions sur le développement et la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...) des nourrissons.


Diagramme représentant les principaux groupes bactériens (phylums) dans le microbiome du lait des mères mam-mayas guatémaltèques. McGill

Les chercheurs ont découvert des espèces bactériennes jamais détectées auparavant dans le lait maternel (Cet article décrit le lait maternel humain.). Jusqu'à présent, nous savions peu de choses sur le rôle de ces bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées...), qui protégeraient le tube digestif du nourrisson (On désigne par le mot nourrisson la période entre l'âge d'un mois et de deux ans...) et auraient des effets bénéfiques sur la santé à long terme, notamment une protection contre les allergies.

"Nous avons remarqué que des espèces bactériennes présentes dans nos échantillons de lait maternel avaient une fonction commune de destruction de substances étrangères, ou xénobiotiques, qui pourrait jouer un rôle de protection contre des toxines et des substances polluantes", explique Emmanuel Gonzalez, coauteur de l'article et bio-informaticien à l'Université McGill (L’Université McGill, située à Montréal au Québec, est une des...). Cette découverte nous éclaire sur le rôle des mères dans la construction du système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de...) de leur nourrisson.

Des différences selon le moment de la période d'allaitement (L'allaitement est l'action des femelles des mammifères nourrissant leur progéniture...) Pour en savoir plus sur le microbiote (Le microbiote est une nouvelle dénomination de la microflore.) du lait maternel, les scientifiques ont analysé des échantillons à l'aide d'une technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui...) haute résolution mise au point (Graphie) par l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) McGill et l'Université de Montréal (L’Université de Montréal est l'un des quatre établissements d'enseignement...) pour la détection de bactéries dans la Station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat...).

Ils ont analysé le lait de mères mayas mam vivant dans huit communautés rurales éloignées des hautes terres de l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) du Guatemala, et ont comparé la composition du microbiote à deux moments de la période d'allaitement, soit au début (du 6e au 46e jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) après la naissance) et à la fin (du 109e au 184e jour).

Presque toutes les mères mayas mam allaitent pendant la période de six mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) recommandée par l'Organisation (Une organisation est) mondiale de la santé, alors que seulement 26 % des mères nord-américaines le font. "Grâce à cette période d'allaitement plus longue, nous avons pu constater des changements importants dans les bactéries qui sont transmises aux nourrissons au fil du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) et qui pourraient avoir des effets sur leur santé à long terme", précise Emmanuel Gonzalez.

La technologie génomique (La génomique est une discipline de la biologie moderne. Elle étudie le fonctionnement...) utilisée par les scientifiques a révélé des espèces bactériennes présentes chez toutes les mères mayas mam et a donné un aperçu des diverses bactéries transmises aux bébés.

Pour Kristine Koski, coauteure et professeure agrégée à l'École de nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être...) humaine de l'Université McGill, il faut étudier les microbiotes de diverses communautés pour comprendre les différences chez les humains. "Comme la plupart des études sur le microbiote du lait maternel ont été réalisées dans des pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) à revenu élevé, nous avons un tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) incomplet des bactéries importantes transmises aux nourrissons."

Les chercheurs estiment qu'il faudra travailler auprès de populations sous-représentées pour bien comprendre le microbiote du lait maternel et les facteurs qui influent sur sa composition, et ils espèrent que leurs découvertes favoriseront une recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) plus inclusive et plus exhaustive.

À propos de l'étude
L'article "Distinct Changes Occur in the Human Breast Milk Microbiome Between Early and Established Lactation in Breastfeeding Guatemalan Mothers", par Emmanuel Gonzalez, Nicholas J. B. Brereton, Chen Li, Lilian Lopez Leyva, Noel (NOEL est l'acronyme qui désigne une unité de mesure utilisée en toxicologie et...) W. Solomons, Luis B. Agellon, Marilyn E. Scott et Kristine G. Koski, a été publié dans la revue Frontiers in Microbiology.
DOI: https://doi.org/10.3389/fmicb.2021.557180
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.252 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique