Station spatiale internationale - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Station spatiale internationale
La station spatiale internationale le 23 mai 2010
Construction 1998-2011
Organisation NASA, Roscosmos, JAXA (L'agence d'exploration aérospatiale japonaise (en japonais ?????????? — uch? k?k? kenky?...), ESA, ...
Masse ~400 tonnes
Volume pressurisé ~900 m 3
Équipage permanent 6
Orbite orbite basse (L'orbite terrestre basse (Low Earth orbit, LEO, en anglais) est un type d'orbite terrestre situé...)
Altitude ~400 km
Inclinaison 51,63°

La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat placé en orbite terrestre basse (L'orbite terrestre basse (Low Earth orbit, LEO, en anglais) est un type d'orbite terrestre situé...), occupé en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) dans l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) spatial. Ce programme est lancé et piloté par la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de...), et développé conjointement avec l'agence spatiale (Une agence spatiale est un organisme d'État ayant pour but d'étudier l'Espace et de développer...) russe (FKA), avec la participation des agences spatiales européenne, japonaise et canadienne. Sa construction, entamée en 1998, devrait s'achever en 2011. La station spatiale (Une station spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est une installation spatiale en orbite...) est occupée en permanence depuis 2000.

La station spatiale internationale est, en 2010, le plus grand des objets artificiels placés en orbite terrestre (Une orbite terrestre est une orbite située autour de la Terre. La Lune, le seul satellite...). Lorsqu'elle sera achevée en 2011, elle s'étendra sur 110 m de largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit...), 74 m de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus...) et 30 m de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) et pèsera environ 400 tonnes. La station comportera à cette date une quinzaine de modules pressurisés, dont quatre dédiés aux expériences scientifiques, représentant un volume d'espace pressurisé d'environ 900 m³ dont 400 m³ habitable. Les panneaux solaires, d'une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent...) de 2 500 m², fournissent 110 kW d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la...). La station spatiale se déplace en orbite autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) à une altitude d'environ 350 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) et à une vitesse (On distingue :) de 27 700 km/h (7,7 km/s), en faisant le tour de notre planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) 15 fois par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...). Depuis novembre 2009, la station a un équipage permanent de 6 personnes : chaque astronaute (Un astronaute est le nom donné à une personne qui voyage ou ayant voyagé dans...), au cours de son séjour, d'une durée de 3 à 6 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...), partage son temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) de travail entre les opérations d'assemblage, de maintenance, et les tâches scientifiques.

Plusieurs vaisseaux spatiaux se relaient pour placer en orbite les composants de la station, réaliser le transfert des équipages, assurer le ravitaillement et rehausser l'orbite régulièrement dégradée par la traînée (En mécanique des fluides, la traînée est la force qui s'oppose au mouvement d'un...) atmosphérique. Les cargos Progress (Le Progress est un véhicule spatial développé en 1978 dans le cadre du programme...) russes, ATV européens, le HTV japonais assurent le ravitaillement tandis que le vaisseau russe Soyouz (Soyouz (du russe Союз, Union) désigne une famille de vaisseaux...) prend en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) la relève des équipages. La navette spatiale américaine (La navette spatiale américaine (en anglais Space shuttle ou Space Transportation System, STS)...) joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les...) un rôle majeur par sa capacité d'emport et son retrait, prévu fin 2010 pour des raisons d'obsolescence et de sécurité, crée un problème logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une...) non résolu début 2010, en l'absence de vaisseaux capables de la remplacer complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...).

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) de la station spatiale est lancé en 1983 par le président américain Ronald Reagan mais un coût toujours croissant et un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le...) politique peu favorable aux grands programmes spatiaux civils retardent sa mise en œuvre jusqu'en 1998. En 1993, la Russie est invitée, pour des raisons géopolitiques, à devenir un acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à...) majeur du programme. L'assemblage en orbite débute en 1998 mais L'accident de la navette (Une navette spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est un véhicule aérospatial...) Columbia, en 2003, retarde sensiblement son avancement. Depuis son lancement, les ambitions du programme ont été à plusieurs reprises revues à la baisse, faute de disposer de budgets suffisants, tant du côté russe que du côté américain : plusieurs modules dont certains consacrés à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) ont été supprimés. Les travaux scientifiques réalisés dans la station portent principalement sur la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant....), en particulier l'adaptation de l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...) à l'absence de gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.), la science des matériaux (La science des matériaux repose sur la relation entre les propriétés, la morphologie...), et l'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer...). La station a de nombreux détracteurs, qui lui reprochent son coût, estimé à près de 115 milliards de dollars, que ne justifient pas, selon ceux-ci, les résultats scientifiques obtenus ou potentiels. Les partisans de la station spatiale mettent en avant l'expérience acquise dans le domaine des séjours longs en orbite et l'importance symbolique d'une présence permanente de l'homme dans l'espace. La station spatiale, qui devrait être complètement opérationnelle en 2011 doit être utilisée au moins jusqu'en 2020 compte tenu des dernières orientations budgétaires retenues par le président Obama : celles-ci doivent toutefois recevoir l'aval du Congrès américain.

L'astronaute Karen Nyberg observe la Terre par le hublot (Un hublot est une fenêtre de petite taille, généralement circulaire, percée...) installé dans le laboratoire Destiny (2007)
Le module Zvezda cœur de la partie russe de la station
Travaux d'assemblage : un astronaute se déhale sur la poutre qui supporte les panneaux solaires
Page générée en 0.012 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique