Découverte de la molécule de la mémoire ?
Publié par Michel le 28/08/2006 à 00:00
Source: SUNY Downstate Medical Center
Des scientifiques du centre médical de l'université de New York ont découvert un mécanisme moléculaire qui entretient la mémorisation des souvenirs dans le cerveau. Dans un article paru dans la revue Science, ils démontrent comment, en inhibant l'action d'une molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la...) particulière, ils ont réussi à effacer des souvenirs à long terme, un peu comme on peut effacer le disque dur (Un disque dur est une mémoire de masse magnétique utilisée principalement dans les ordinateurs, mais également dans des baladeurs numériques, des...) d'un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de...).

En outre, ils montrent que l'effacement de cette mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) ne s'oppose pas à la capacité de la "rééduquer", de la même façon que le disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet —...) dur nettoyé d'un ordinateur peut être réutilisé. Cette découverte pourrait trouver des applications dans le traitement des douleurs chroniques, des désordres post-traumatiques et des pertes de mémoire, parmi d'autres.

Selon les chercheurs, une molécule d'enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et...) appelée "protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par...) kinase M zêta" entretient la mémorisation (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) à long terme en renforçant constamment les connexions synaptiques entre les neurones. En inhibant cette enzyme, les scientifiques ont pu effacer des souvenirs enregistrés durant un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et...), jusqu'à un mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). Ils ont montré que cette fonction de stockage est spécifique à cette enzyme, l'inhibition d'autres molécules associées ne perturbant la mémoire.

Entre autres avantages, l'identification du mécanisme moléculaire central du stockage de la mémoire pourrait focaliser les recherches sur le développement d'agents thérapeutiques spécifiques permettant d'augmenter les facultés de mémorisation et d'empêcher les pertes de mémoire. Déjà au début de cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), des scientifiques de la même université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) avaient annoncé que PKM zêta était liée aux troubles de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) d'Alzheimer, peut-être donc due en partie au blocage de sa fonctionnalité de stockage de la mémoire.

Page générée en 2.842 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique