Deep Impact filme la Terre comme un monde étranger
Publié par Adrien le 21/07/2008 à 00:17
Source: Gilbert Javaux - PGJ Astronomie
Illustration: Donald J. Lindler, Sigma Space Corporation/GSFC; EPOCh/DIXI Science Teams
Le vaisseau spatial Deep Impact a capturé une vidéo de la Lune transitant (passant devant) la Terre, depuis une distance de 50 millions de kilomètres. Les scientifiques utilisent la vidéo pour développer des techniques permettant d'étudier les mondes étrangers.

"Faire une vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) de si loin aide à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) d'autres planètes abritant la vie (La vie est le nom donné :) dans l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.), en donnant un aperçu de la façon dont un monde (Le mot monde peut désigner :) étranger et éloigné comme la Terre nous apparaîtrait," commente l'astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) Michael A'Hearn (University of Maryland), investigateur principal pour la mission prolongée Deep Impact, appelée Epoxi.


La Terre filmée par Deep Impact (Epoxi)

Deep Impact est entrée dans l'histoire quand l'équipe de la mission a dirigé un compacteur du vaisseau spatial sur la comète (En astronomie, une comète est un petit astre brillant constitué de glace et de poussière du système solaire, dont l'orbite a généralement la forme d'une ellipse très allongée, et souvent...) Tempel 1 le 04 Juillet 2005. La NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation...) a récemment prolongé la mission, réorientant le vaisseau spatial pour un survol de comète Hartley 2 le 04 Novembre 2010.

Epoxi est une combinaison (Une combinaison peut être :) des noms pour les deux composants prolongés de la mission: une recherche des planètes étrangères (extrasolaires) pendant le voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et...) vers Hartley 2, appelé Extrasolar Planet (Un Planet est un site Web dynamique qui agrège le plus souvent sur une seule page, le contenu de notes, d'articles ou de billets publiés sur des blogs ou sites Web afin...) Observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le...) and Characterization (EPOCh), et le survol de la comète Hartley 2, appelé Deep Impact eXtended Investigation (DIXI).

Pendant une pleine rotation de la Terre, les images obtenues par Deep Impact à une cadence de 15 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la...) ont été combinées pour faire une vidéo couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s)...). Durant la vidéo, la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de la Lune est de...) entre dans la frame (en raison de son mouvement orbital) et passe devant la Terre, puis sort du cadre. D'autres vaisseaux spatiaux ont imagé la Terre et la Lune depuis l'espace, mais Deep Impact est le premier à montrer un transit de Terre avec assez de détails pour voir de grands cratères sur la Lune ainsi que les océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004 et produit en 2009.) et les continents sur la Terre.

"Pour imager la Terre d'une façon similaire, une civilisation étrangère aurait besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins...) de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) bien au-delà de ce que les terriens peuvent même rêver construire," note Sara Seager, théoricien planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie....) au MIT (Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, Massachusetts), et co-investigateur sur Epoxi. "Néanmoins, les télescopes spatiaux pour la caractérisation de planètes à l'étude par la NASA pourraient observer une jumelle de la Terre comme un simple point (Graphie) de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière...) -- un point dont l'éclat total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire...) change avec le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) pendant que les différentes masses de terres et les océans tournent dans et hors de la vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.). La vidéo nous aidera à relier un point variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une variable peut...) de lumière planétaire aux océans, aux continents, et aux nuages en-dessous -- et trouver des océans sur les planètes extrasolaires signifie identifier des mondes potentiellement habitables." ajoute Seager.

"Notre vidéo montre quelques dispositifs spécifiques qui sont importants pour des observations de planètes comme la Terre satellisant d'autres étoiles," commente Drake Deming (Goddard Space Flight Center in Greenbelt, Md.). Deming est investigateur adjoint principal pour Epoxi, et mène les observations EPOCh. "Un 'reflet (Un reflet est, en physique, l'image virtuelle formée par la réflexion spéculaire d'un objet sur une surface. La nature spéculaire de la réflexion est liée aux...) du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification...)' peut être vu dans le film, provoqué par la lumière réfléchie des océans de la Terre, et des reflets semblables observés de planètes extrasolaires pourraient indiquer des océans étrangers. Aussi, nous avons utilisé la lumière infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle...) au lieu de la lumière rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) normale pour faire les images composées en couleur, et cela rend les masses terrestres beaucoup plus visibles." Cela se produit parce que les plantes se reflètent plus fortement dans le proche infrarouge, explique Deming. Par conséquent la vidéo illustre le potentiel pour détecter les masses de terres végétales sur les planètes extrasolaires en recherchant des variations dans l'intensité de leur lumière proche infrarouge pendant que la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en...) tourne.

Page générée en 0.291 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique