Désalinisation de l'eau de mer: une osmose inverse bien plus efficace

Publié par Adrien le 12/11/2020 à 09:00
Source: CNRS
Le traitement de l'eau de mer, et notamment sa désalinisation à grande échelle, est un enjeu majeur pour notre société. L'osmose inverse est l'une des techniques les plus utilisées pour le dessalement de l'eau. Certaines des membranes employées actuellement sont constituées de canaux artificiels d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) insérés dans des couches lipidiques. Mais leurs performances à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un...) ne sont pas satisfaisantes dans les conditions de pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) osmotique et de salinité réelles.


Canaux artificiels d'eau insérés dans une membrane de polyamide
© Mihail Barboiu, Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) Européen des membranes (CNRS/ENSC Montpellier/Université de Montpellier)

Une équipe internationale, coordonnée par des scientifiques de l'Institut européen des membranes (CNRS/ENSC Montpellier/Université de Montpellier), a mis au point (Graphie) une stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie...) hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés,...), qui consiste à combiner une matrice en polyamide et les canaux artificiels d'eau en une structure unique. Leurs membranes, qui prennent la forme d'une superstructure d'éponge (Les éponges constituent l’embranchement (vraisemblablement paraphylétique) des Spongiaires...), ont été testées dans des conditions industrielles et surpassent les membranes classiques: elles permettent un flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments...) 75 % supérieur à celui observé avec les membranes industrielles actuelles et elles permettent une réduction d'environ 12 % de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) nécessaire au dessalement (Le dessalement de l'eau (également appelé dessalage ou désalinisation) est un...).

Leurs travaux, brevetés, sont publiés le 9 novembre 2020 dans Nature Nanotechnology.

Bibliographie:
Biomimetic artificial water channel membranes for enhanced desalination.
Maria Di Vincenzo, Alberto Tiraferri, Valentina-Elena Musteata, Stefan Chisca, Rachid Sougrat, Li-Bo Huang, Suzana P. Nunes et Mihail Barboiu.
Nature nanotechnology, le 9 novembre 2020. DOI : 10.1038/s41565-020-00796-x
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !

Sur le même thême

Page générée en 1.730 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique