L'échelle d'évaluation des risques des évènements nucléaires
Publié par Michel le 23/07/2007 à 00:00
Source: American Institute of Physics
Illustration: AIEA
Tout comme la sévérité des ouragans et des cyclones, ou bien l'échelle de Richter pour les tremblements de terre, les événements nucléaires possèdent également leur échelle d'évaluation des risques. L'Agence internationale de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) atomique (AIEA) a défini un protocole numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par opposition à une information dite...) cohérent, l'INES (International Nuclear Event Scale), qui, bien que fort peu connu en dehors de la communauté nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :), est utilisé pour classifier et enregistrer les événements du monde (Le mot monde peut désigner :) entier.


Echelle INES des risques nucléaires

Plus de 60 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui...) se sont accordés pour communiquer leurs événements nucléaires nationaux à l'AIEA, la plupart dans un délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) maximum de 48 heures (L'heure est une unité de mesure  :). Voici ce que signifient les différents niveaux de l'échelle:

Niveau 0: (hors échelle) Aucune dangerosité ;
Incidents:
Niveau 1: anomalie ;
Niveau 2: incident (par exemple, exposition hors normes d'un ouvrier à des rayonnements) ;
Niveau 3: incident grave ;
Accidents:
Niveau 4: accident localisé, n'entraînant aucun risque en dehors du site ;
Niveau 5: accident aux conséquences étendues (hors site) ;
Niveau 6: accident grave ;
Niveau 7: accident majeur.

Sur cette échelle, l'accident de Chernobyl (1986) est classé 7, et l'accident de Three Mile Island (1979) est évalué au niveau 5.

Pour plus de détail, voir ce document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) (pdf, en français).

Page générée en 0.151 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique