Les émissions mondiales de CO2 augmentent encore en 2019
Publié par Isabelle le 08/12/2019 à 14:00
Source: CEA

©Techno-Sience.net
Le Global Carbon Project auquel participent des chercheurs du LSCE publie aujourd'hui son analyse annuelle des tendances du cycle global du carbone et l'estimation 2019 des émissions mondiales de CO2 d'origine fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste (coquille, os, dent, graine, feuilles...) ou le simple moulage...).

En bref

- En 2019, les émissions mondiales de CO2 devraient augmenter de 0,6 %. L'utilisation croissante de gaz naturel (Le gaz naturel est un combustible fossile, il s'agit d'un mélange d'hydrocarbures présent naturellement dans des roches poreuses sous forme gazeuse.) est le principal facteur de cette croissance depuis 2012. Son impact est modéré cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) par la baisse de l'utilisation du charbon.
- Les concentrations de CO2 dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) augmentent.
- Les émissions de l'UE et des États-Unis diminuent lentement tandis que celles de la Chine et de l'Inde continuent de croître.

"Il est urgent de redoubler d'efforts pour rester sous la barre de 1,5° C fixée dans l'Accord de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...) en 2015", avertit Philippe Ciais, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et impliquent d'importantes...) au LSCE. Malgré la croissance rapide des énergies renouvelables, les engagements des États n'ont pas été accompagnés des mesures nécessaires: les émissions de CO2 de 2019 dépassent de 4 % celles de 2015.

En France

Entre 2005 et 2018, les émissions de la France ont diminué significativement: -19,8 % soit -1,6% par an en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur...).

Entre 2018 et 2017, les émissions ont diminué de 2,5%, notamment en raison d'une meilleure disponibilité (La disponibilité d'un équipement ou d'un système est une mesure de performance qu'on obtient en divisant la durée durant laquelle ledit équipement ou système...) du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément....) nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) et d'un hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) plus doux.

Les consommations globales d'énergies fossiles en France pour 2019 sur les 9 premiers mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de l'année sont en baisse de l'ordre de -1 % par rapport à 2018 sur la même période.

En Chine

La forte augmentation d'utilisation de charbon observée en 2000-2010 s'est arrêtée mais la Chine ne donne pas de signe clair d'une sortie de l'économie "charbon". Celui-ci contribue en effet à plus de 70% aux émissions chinoises de CO2 fossile. Ce pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le...) consomme à lui seul la moitié du charbon mondial !

En 2019, les émissions chinoises de CO2 devraient encore augmenter de +2,6 %: un taux modéré par la réduction de la demande d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes...), dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) de moindre croissance économique.

Les concentrations de CO2 dans l'atmosphère augmentent

En 2019, les émissions mondiales provenant des combustibles fossiles et de l'industrie atteindront un record: environ 36,8 milliards de tonnes de CO2. Selon des estimations préliminaires du changement d'affectation (En algorithmique (informatique), une affectation est une opération qui permet d'attribuer une valeur à une variable.) des sols, il faut y ajouter 6 milliards de tonnes de CO2 - soit 0,8 de plus qu'en 2018, en raison des incendies de forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un boisement de faible étendue est dit bois,...) en Amazonie (L'Amazonie est une région d'Amérique du Sud. C'est une vaste plaine traversée par l'Amazone et par ses affluents, et couverte sur une grande part de sa surface par la forêt amazonienne. Sa superficie est de...) et en Indonésie (L'Indonésie, officiellement la République d'Indonésie (en indonésien Republik Indonesia), est un pays transcontinental d'Asie du Sud-Est et d'Océanie. Avec plus de 17 500 îles, il s'agit du plus grand...).

La teneur atmosphérique moyenne en CO2 valait 407,4 parties par million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il...) en 2018 et devrait atteindre 410 ppm en 2019.

En savoir plus sur le site de Global Carbon Project
Page générée en 0.273 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique