Une étoile avalée par un nouveau type de trous noirs
Publié par Adrien le 21/06/2018 à 00:00
Source: CNRS-INSU
En utilisant les données de l'observatoire XMM-Newton de l'ESA, une équipe internationale impliquant des chercheurs de l'IRAP (CNRS/CNES/Université Toulouse III-Paul Sabatier) et de l'Observatoire astronomique de Strasbourg (CNRS/Université de Strasbourg) a mis en évidence un trou noir (En astrophysique, un trou noir est un objet massif dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de...) d'un nouveau type, dit de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et...) intermédiaire (de quelques milliers à centaines de milliers de fois la masse du Soleil), alors que celui-ci était en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté par...) d'avaler les restes d'une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) passée à proximité.


Image HST dans le domaine visible du champ de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.). La croix centrée sur un amas d'étoiles massif (Le mot massif peut être employé comme :) indique la position de la source, située à 12.5kpc d'une galaxie (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec ce titre elle a connu deux existences, prenant par ailleurs la suite...) lenticulaire. Crédits: HST, Aladin@CDS

Ce trou noir représente le chaînon manquant, qui s'était longtemps dérobé aux yeux des astronomes, pouvant expliquer la formation des trous noirs (En astrophysique, un trou noir est un objet massif dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper. De tels objets n’émettent...) supermassifs (de quelques millions à quelques milliards de fois la masse du Soleil), que l'on peut trouver au cœur de galaxies comme la Voie lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie...). Ces travaux sont publiés le 18 juin 2018 dans Nature Astronomy.
Page générée en 0.430 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique