Les femmes enceintes manquent-elles de vitamine D ?
Publié par Adrien le 11/03/2019 à 08:00
Source: Jean Hamann - Université Laval

Les protocoles expérimentaux et les méthodes d'analyses utilisés dans les études sur la vitamine D chez les femmes enceintes sont trop disparates pour qu'on puisse formuler des recommandations formelles sur la posologie de cette vitamine pendant la grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce qu'elle puisse survivre hors du corps de la mère. Une...).
La disparité qui caractérise les études menées sur la question rend toute conclusion hasardeuse

Les femmes enceintes ont-elles suffisamment de vitamine D (La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses) synthétisée dans l'organisme humain à partir d'un dérivé du cholestérol sous l'action des rayonnements UVB de la lumière. Elle...) dans leur organisme pour satisfaire leurs besoins et ceux de leur enfant pendant toute la grossesse ? Étonnamment, même si les études sur le sujet abondent, il est encore difficile de répondre clairement à cette question. La raison ? Les protocoles expérimentaux et les méthodes d'analyses utilisés dans ces études sont trop disparates pour qu'on puisse tirer des conclusions formelles, rapportent une équipe de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) Laval dans un article publié par l'International Journal for Vitamin and Nutrition Research.

Claudia Savard et Anne-Sophie Morisset, de l'École de nutrition, de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) et du Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) du CHU de Québec - Université Laval, et Claudia Gagnon, de la Faculté de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et...), de l'INAF et de l'Institut universitaire en cardiologie (La cardiologie est la spécialité médicale qui étudie le cœur et ses maladies. Le médecin qui s’en occupe s’appelle le...) et en pneumologie (En médecine, la pneumologie est la branche qui s'occupe de maladies des poumons et du tractus respiratoire. Elle est, en général, considérée comme une branche de la médecine interne, bien qu'elle soit très...) de Québec, ont passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps...) en revue 198 études publiées entre mai 1976 et mars 2017 au sujet du statut en vitamine D des femmes enceintes. Leurs constats peuvent se résumer en un mot: disparité.

L'un des principaux problèmes relevés par les chercheuses réside dans l'ambiguïté entourant les valeurs seuils d'insuffisance ou de carence en vitamine D. Dans 43% des études analysées, on considérait qu'il y avait insuffisance lorsque la concentration sanguine de 25-hydroxyvitamine D - la forme active de cette vitamine dans l'organisme - était inférieure à 75 nmol/L. Toutefois, dans 19% des études, ce seuil était de 50 nmol/L et dans 32% des études, il n'était pas précisé. Les chercheuses ont noté un flou similaire pour les seuils de carence en vitamine D.

Autre problème, dans 87% des études, la concentration sanguine de vitamine D n'a été mesurée qu'une fois pendant toute la grossesse. Dans la moitié des cas, ces mesures sont réparties à peu près également entre chaque trimestre. Dans l'autre moitié, elles ont été prises au moment de l'accouchement ou dans les trois jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel....) suivants. "On ne sait pas encore comment le statut en vitamine D évolue pendant la grossesse, souligne la doctorante Claudia Savard, qui est également nutritionniste. Considérant les changements hormonaux qui surviennent pendant la grossesse, surtout au moment de l'accouchement, les mesures uniques pourraient ne pas être représentatives du statut en vitamine D d'une femme pendant sa grossesse. Il serait important de documenter cette valeur à chacun des trimestres."

Sur le plan technique, les chercheuses notent que, dans les 198 études analysées, la concentration sanguine en vitamine D a été établie à l'aide de six méthodes différentes. Seulement 21% d'entre elles ont fait appel à la méthode considérée aujourd'hui comme l'étalon d'or pour la vitamine D. Cette méthode est plus coûteuse, mais c'est la seule qui permet de mesurer la forme active de la vitamine D, signale l'étudiante-chercheuse.

Enfin, dans 36% des études, les auteurs n'ont pas tenu compte des covariables affectant le statut en vitamine D, par exemple l'âge de la mère, l'indice de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre...) corporelle, la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) de la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.), le lieu de résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce terme vient du verbe latin residere qui signifie rester assis ou...) et l'exposition au soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile...). "Le résultat est que l'on peut surestimer ou sous-estimer la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au...) des relations entre la vitamine D et certains problèmes de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) comme le diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du grec ancien dia-baïno, qui signifie...) de grossesse ou la prééclampsie", soutient Claudia Savard.

Les disparités dans les études portant sur le statut en vitamine D chez la femme enceinte font qu'il est difficile d'avoir un portrait précis de la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier à travers...). "Il faudrait davantage d'études qui font appel aux meilleures méthodes et aux protocoles normalisés, qui reposent sur des mesures prises tous les trimestres et qui tiennent compte des covariables pouvant influencer le statut en vitamine D des femmes enceintes. Il faudrait aussi que la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les...) s'entende sur la question des seuils d'insuffisance et de carence en vitamine D", résume l'étudiante-chercheuse.

D'ici là, que conseille-t-elle aux futures mamans ? "Alimentez-vous bien, mangez beaucoup de fruits et légumes, prenez la multivitamine recommandée aux femmes enceintes et, comme le suggère Ostéoporose (L'ostéoporose est une maladie caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à...) Canada à tous les adultes, prenez quotidiennement un supplément de vitamine D."

Rappelons que la vitamine D intervient dans l'absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par exemple, un atome qui fait une transition entre deux niveaux d'énergie électronique. Le...) du calcium, du magnésium et du phosphore (Le phosphore est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole P et de numéro atomique 15.) et qu'elle joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer...) un rôle essentiel dans la santé des os et des muscles. On la retrouve dans certains aliments, mais elle peut aussi être synthétisée par l'organisme. Il faut toutefois s'exposer aux rayons UVB du soleil pour que cette synthèse ait lieu.

Les protocoles expérimentaux et les méthodes d'analyses utilisés dans les études sur la vitamine D chez les femmes enceintes sont trop disparates pour qu'on puisse formuler des recommandations formelles sur la posologie (La posologie est l'étude des modalités d'administration des médicaments. Elle recouvre également l'ensemble des modalités d'administration de la prise d'un médicament.) de cette vitamine pendant la grossesse.
Page générée en 6.288 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique