Le géocroiseur Apophis "Dieu du chaos" s'approche de la Terre: les missions spatiales envisagées

Publié par Adrien le 19/05/2024 à 08:00
Source: NASA & ESA
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Dans moins de cinq ans, un astéroïde géocroiseur de 305 mètres nommé Apophis passera à moins de 48 300 kilomètres de la Terre. Les scientifiques comptent exploiter cette rare proximité pour récolter des données cruciales.


Le 13 avril 2029, Apophis sera visible à l'œil nu. La mission OSIRIS-APEX de la NASA se prépare à rencontrer cet astéroïde, accompagnée possiblement de petites sondes.

Le projet "NEAlight" dirigé par Hakan Kayal de l'Université Julius-Maximilians de Würzburg propose trois concepts de sondes pour exploiter cette opportunité unique. Le but est de mieux comprendre le système solaire et de développer des mesures de défense contre les astéroïdes dangereux.

Apophis est un sujet d'étude pertinent pour la défense planétaire. Découvert en 2004, cet astéroïde a été longtemps considéré comme potentiellement dangereux en raison de sa taille et de sa trajectoire. Jusqu'en 2021, il figurait en tête des listes de risques de la NASA et de l'ESA. Après un survol en 2021, les scientifiques ont déterminé qu'Apophis ne percutera pas la Terre au moins pour les 100 prochaines années.

La première proposition du projet NEAlight est une petite sonde qui accompagnerait Apophis durant deux mois en avril 2029. Cette mission autonome prendrait des photos et des mesures de l'astéroïde avant et après son passage proche de la Terre.

Le second concept implique l'intégration avec une plus grande mission de l'ESA appelée RAMSES. Ce vaisseau serait équipé de petites sondes et d'instruments de mesure. Si ce projet aboutit, une sonde conçue par l'équipe JMU pourrait offrir des connaissances scientifiques significatives avec un effort technique moindre.

Passage rapproché d'Apophis en 2029

La troisième proposition concerne une sonde qui survolerait brièvement Apophis à son approche maximale, capturant des images. Moins coûteuse et plus simple, cette mission aurait toutefois un temps d'observation limité.

Le projet NEAlight, lancé en mai 2024, vise à définir les exigences et les spécificités des missions d'ici avril 2025. Une réussite pourrait prouver l'efficacité des petites sondes pour l'étude des astéroïdes et encourager des missions futures similaires.
Page générée en 0.088 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise