De la glace pure à 99% observée sur Mars
glace  mars  mro  eau 
Publié par Adrien le 29/09/2009 à 03:57
Source: flashespace.com
Illustration: Nasa
Des chercheurs de la NASA ont observé pour la première fois sur Mars de la glace très pure sous la surface, dans des cratères récemment formés par des impacts de météorites, à mi distance entre le Pôle Nord et l'équateur de la planète, selon une étude publiée dans Science.


200 jours après sa découverte, la glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) s'est évaporée

Cette découverte a été faite par la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est au-delà. Cela...) Mars Reconnaissance Orbiter (Mars Reconnaissance Orbiter (acronyme : MRO) est une sonde spatiale américaine actuellement en orbite autour de Mars. Son lancement, initialement prévu par...) qui a photographié plusieurs cratères d'impact récemment formés où l'on voit des taches blanchâtres qui se révèlent être de la glace pure à 99%.

La sonde a confirmé la pureté de cette glace, très brillante au fond des nouveaux cratères variant de 45 centimètres à 2,4 mètres de profondeur à cinq endroits différents sur Mars. Cette découverte est très intéressante car elle fait des cratères d'impact les plus récents des cibles de choix pour étudier de la glace à très faible profondeur. Notez que si la mission Viking-2 qui se trouvait sur Mars en 1976 à ces latitudes moyennes avait creusé quelques centimètres plus profonds elle aurait très vraisemblablement découvert de la glace !

Pour les scientifiques, il s'agit d'une réelle surprise. Bien qu'ils savent qu'il y a de la glace sous la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour...) à des latitudes élevées, ils n'imaginaient pas en découvrir aussi près de l'équateur. Pour les auteurs de l'étude, cette glace est une relique d'un climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps...) martien (Martien est un nom générique qui désigne plusieurs types de créatures imaginaires censées vivre sur mars. Selon la version la plus répandue, les martiens, également...) plus humide remontant peut-être seulement à quelques milliers d'années.
Page générée en 0.337 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique