Gliese 581g: la première planète extrasolaire habitable ? Pas si sûr...
Publié par Adrien le 19/10/2010 à 12:00
Illustration: Wikipédia
Un groupe d'astronomes américains a déclaré fin septembre avoir découvert la première planète extrasolaire potentiellement habitable. Cette planète, baptisée Gliese 581 g et orbitant autour de l'étoile Gliese 581, se situerait en effet en plein dans la zone d'habitabilité de son étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.). Une découverte aujourd'hui remise en cause.

L'étoile Gliese 581, qui nous est distante de 20.5 années-lumière, est connue pour abriter plusieurs exoplanètes. Il s'agit d'une naine rouge (En astronomie, les naines rouges sont les étoiles les moins massives ; en-deçà, ce sont les naines brunes, qui ne sont pas vraiment des étoiles.) de type spectral (En astronomie, les étoiles présentent quatre caractéristiques principales: leur température de surface, leur gravité à la surface, leur masse et leur luminosité. Ces...) M3V. Ce type d'étoile possède une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte)...) bien plus faible que celle du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine...) (un tiers dans le cas de Gliese 581), provoquant un taux de fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour...) de son hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) plus faible à l'intérieur de son noyau. En conséquence, la luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) totale de Gliese 581 n'est que de 1,3 % de celle du Soleil.


La zone d'habitabilité en fonction de la taille de l'étoile

Le système planétaire (Un système planétaire (parfois appelé abusivement système stellaire) est composé de planètes et divers corps célestes inertes...) de Gliese 581 serait ainsi constitué de 6 planètes (dont 4 officiellement confirmées), Gliese 581 g étant la dernière en date découverte et restant à confirmer. La particularité de cette dernière est d'être située, selon les calculs des astronomes américains, en plein dans la zone d'habitabilité de l'étoile. Avec une masse d'environ 3.1 à 4.3 masses terrestres et un rayon de 1.2 à 1.5 fois celui de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...), Gliese 581 g deviendrait ainsi l'exoplanète (Une exoplanète, ou planète extrasolaire, est une planète orbitant autour d'une étoile autre que le Soleil. La plupart des exoplanètes découvertes à ce jour orbitent autour...) possédant la plus haute probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d'un évènement. En mathématiques, l'étude des...) d'abriter des formes de vie (La vie est le nom donné :) telles que nous le concevons.

Effectuant une révolution en 37 jours, la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique,...) se situerait à une distance de 0.146 UA de son étoile (soit un peu moins d'1/7 de la distance Terre-Soleil, mais rappelons que l'étoile est une naine rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) bien moins lumineuse). Rocheuse, elle possèderait une température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante,...) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) de -12°C à -31ºC, et présenterait la possibilité de retenir une atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :).

Si la découverte est confirmée, Gliese 581 g pourrait présenter toujours la même face à son étoile, comme la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne...) vis-à-vis de la Terre. Si tel est le cas, alors une forte différence de température existerait entre le coté jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...) et le coté nuit, et d'importantes perturbations climatiques seraient constamment en œuvre. De quoi restreindre l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) propice à la vie à une petite surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...) de la planète.

Mais là où les doutes se font de plus en plus forts, c'est en l'existence même de cette planète. Des astronomes européens habitués à étudier l'étoile Gliese 581 viennent en effet de déclarer ne pas avoir pu confirmer la découverte de l'équipe américaine, et cela malgré des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de meilleures qualités que celles utilisées par leurs homologues.
Page générée en 0.276 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique