Il n'existe pas de test d'intelligence universel
Publié par Adrien le 13/05/2014 à 14:35
Source: Université de Grenade
Des scientifiques de l'Université de Grenade ont réalisé une étude avec 54 personnes, la moitié espagnoles et la moitié marocaines, pour vérifier le fonctionnement de ce genre d'épreuves qui mesurent le quotient intellectuel.

Des chercheurs de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) de Grenade ont démontré qu'il n'existe pas de test d'intelligence universel qui puisse s'utiliser dans toutes les cultures, vu que les différences culturelles de chaque pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) déterminent les résultats de ce genre d'épreuves qui mesurent le quotient intellectuel d'une personne.

L'objectif de cette recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) était d'étudier et d'expliquer les différences culturelles dans le rendement des tests d'intelligence. Pour cela, les scientifiques, membres du Centre de Recherche Esprit, Cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue...) et Comportement (CIMCYC) de l'Université de Grenade, ont réalisé une étude avec 54 personnes entre 18 et 54 ans, la moitié espagnoles et la moitié marocaines résidant en Espagne.

Les groupes furent sélectionnés dans l'intention qu'il existe entre eux des différences culturelles, vu qu'ils parlaient des langues différentes (espagnol ou arabe), avaient une religion différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à l'aide de la...) (chrétiens ou musulmans), différentes traditions et provenaient de continents très différents (Europe et Afrique).

Les deux groupes ont fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une...) de différentes épreuves en rapport avec leurs capacités intellectuelles, comme un test d'intelligence non-verbale et diverses épreuves neuropsychologiques mesurant des fonctions comme la mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) visuelle, la mémoire verbale et des fonctions exécutives.

La même épreuve mesure des fonctions cognitives différentes

Bien que les deux groupes fussent égaux en âge, sexe (Le mot sexe désigne souvent l'appareil reproducteur, ou l’acte sexuel et la sexualité dans un sens plus global, mais se réfère aussi aux...), niveau d'éducation et niveau socio-économique, les résultats ont démontré que le groupe espagnol a obtenu un quotient intellectuel supérieur à celui du groupe marocain dans le test d'intelligence non-verbale. De plus, les habiletés neuropsychologiques utilisées dans chaque sous-test de l'épreuve d'intelligence dépendent clairement du pays d'origine de chaque personne. Autrement dit, la même épreuve peut mesurer différentes fonctions cognitives chez des personnes de différentes cultures. En vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) des résultats de ce travail, les auteurs indiquent que les épreuves non-verbales ne peuvent pas être considérées comme des épreuves libres de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) et confirment l'importance de valider les épreuves dans leur contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut...) culturel.

Cet article se trouve parmi les dix les plus téléchargés et lus en 2014 dans la revue Archives of Clinical Neuropsychology.

Référence bibliographique:

Fasfous, A. F., Hidalgo-Ruzzante, N., Vilar-López, R., Catena-Martínez, A., & Pérez García, M. (2013).Cultural Differences in Neuropsychological Abilities Required to Perform Intelligence Tasks.ÇArchives of Clinical Neuropsychology 28 784-790 DOI:10.1093/arclin/act074

L'article complet est disponible sur le site: http://acn.oxfordjournals.org/content/28/8/784.full.pdf+html
Page générée en 0.456 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique