Des nanoparticules magnétiques contre le cancer
Publié par Publication le 16/02/2014 à 00:00
Pour lutter contre le cancer, les scientifiques de l'Inserm, de l'Université Paul Sabatier à Toulouse ont travaillé depuis 4 ans sur une nouvelle thérapie pour détruire les cellules cancéreuses. Pour ce faire, la solution serait d'entrer à l'intérieur des cellules cancéreuses via des nanoparticules magnétiques. C'est à travers les aimants que les scientifiques reconnaissent quand et où les particules sont activées. Ce nouveau procédé permet aussi de limiter les risques de résistance constatés lors des chimiothérapies classiques.

Les nanoparticules d'oxyde (Un oxyde est un composé de l'oxygène avec un élément moins électronégatif, c'est-à-dire tous sauf le fluor. Oxyde désigne également l'ion oxyde O2-.) de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant...) sont injectées par voie intraveineuse dans les cellules malignes. En pénétrant à l'intérieur de la tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de...), les nanoparticules toxiques s'accumulent seulement dans les cellules cancéreuses et entraînent directement leur mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par...). Notez que les nanoparticules magnétiques sont favorables aux champs cancéreux, car ils contiennent du fer. Les tumeurs concernées sont les tumeurs endocrines telles que le carcinome de la thyroïde (La thyroïde ou glande thyroïde est la plus volumineuse des glandes endocrines (sécrétant des hormones) chez l'être humain.), le cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces cellules...) endocrine du pancréas (Le pancréas est un organe abdominal, une glande annexée au tube digestif. Il est rétropéritonéal, situé derrière l'estomac, devant et au-dessus des reins. Ses...), le cancer du poumon (Le poumon est un organe invaginé permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment l'oxygène et le dioxyde de carbone. L'oxygène est nécessaire au...) et certains cancers gastriques.

A ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...), la thérapie (Une thérapie est un ensemble de mesures appliquées par un thérapeute à une personne souffrant d'un problème de santé, dans le but de l'aider...) est efficace, mais ne permet de tuer que 30% des cellules tumorales. Les recherches continueront afin d'obtenir un taux plus important et tendre vers une efficacité à 100%. Des tests seront réalisés sur les animaux de laboratoire très prochainement. Même si la thérapie n'est pas encore disponible, c'est un réel espoir pour les personnes atteintes de cancer.
Page générée en 0.767 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique