Oiseaux migrateurs et grippe aviaire
Publié par Isabelle le 17/10/2016 à 12:00
Source: ULB
Le rôle des oiseaux migrateurs dans la propagation de la grippe aviaire

Une nouvelle étude internationale pointe le rôle des oiseaux migrateurs dans la propagation de la grippe aviaire. Le Laboratoire d'Epidémiologie spatiale de l'ULB participe à cette étude qui permet de mieux prédire les lieux et moments les plus à risque d'introduction du virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent...) en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire...).

Au cours des années 2014-2015, un nouveau virus recombinant de la grippe aviaire (La grippe aviaire désigne les différentes formes du virus de la grippe qui infecte les oiseaux sauvages et domestiques. La maladie est...) du sous-type H5N8 s'est propagé très rapidement au départ d'un foyer d'épidémie situé en Corée du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). En quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), ce virus s'est retrouvé sur trois continents, causant de nouveaux foyers en Europe et aux Etats-Unis. Cet événement rappelle la propagation rapide de la grippe (La grippe (ou influenza) est une maladie infectieuse fréquente et contagieuse causée par trois virus à ARN de la famille des Orthomyxoviridae (Myxovirus influenzae A, B et C), touchant les oiseaux et certains...) aviaire de type H5N1 qui s'était déroulée en Europe et en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres émergées....) en 2006.

En combinant une analyse phylogéographique, l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) épidémiologiques des cas recensés en Europe, aux USA et en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres...), ainsi que des données portant sur la commercialisation internationale de la volaille (Une volaille est un oiseau domestique, appartenant généralement aux gallinacés ou aux palmipèdes, élevé pour sa chair ou ses œufs, soit en basse-cour traditionnelle, soit en élevage industriel.), ils arrivent à la conclusion que les oiseaux migrateurs ont joué un rôle clé dans cette propagation rapide


Fig. 1 Recontruction phylogéographique des localisations du virus H5N8 et de ses hôtes sauvages ("Wild") et domestiques ("Dom") en août 2014

"Une des clés de compréhension a été d'utiliser une projection cartographique (La projection cartographique est un ensemble de techniques permettant de représenter la surface de la Terre dans son ensemble ou en partie sur la surface plane...) centrée sur le pôle nord (Le pôle Nord géographique terrestre, ou simplement pôle Nord, est le point le plus septentrional de la planète Terre. Il est défini comme le point d’intersection de l'axe de...), ce qui permettait de mieux comprendre la proximité géographique de l'Europe, de l'Asie et l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe...) du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) des migrations" souligne Marius Gilbert, co-auteur de l'étude.
Un large consortium international de chercheurs, parmi lesquels, Marius Gilbert - Laboratoire d'Epidémiologie spatiale, Ecole Interfacultaire de Bioingénieurs, Faculté des Sciences - publie cette semaine dans Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens...) une étude sur le rôle des oiseaux migrateurs dans cette propagation.

De façon plus générale, ces travaux permettent de mieux comprendre la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) des virus influenza dans les régions polaires par le biais des migrations. Ceci permet de mieux prédire les lieux et les moments qui sont les plus à risque d'introduction éventuelle de virus en Europe et d'y prendre les mesures adéquates en terme de surveillance et de prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale, économique..) ne se dégrade, ou qu'un...).

Publication:
- http://science.sciencemag.org/content/354/6309/213

Contact chercheur:
Marius Gilbert Laboratoire d'epidémiologie spatiale
Université libre de Bruxelles http://lubies.ulb.ac.be/Spatepi.html
Page générée en 0.427 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique